Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : le Normand Pierre Gasly vers un nouvel exploit en Chine ?

vendredi 13 avril 2018 à 9:52 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Après sa tonitruante quatrième place dimanche dernier à Bahreïn, le pilote normand Pierre Gasly est en Chine pour y disputer dès ce week-end le troisième Grand Prix de la saison. Peut-il rééditer un exploit ? L'autre Normand Esteban Ocon espère, lui, confirmer son retour dans le top 10.

Pierre Gasly, tout sourire depuis sa brillante 4e place à Bahreïn
Pierre Gasly, tout sourire depuis sa brillante 4e place à Bahreïn © Maxppp - Hoch Zwei

Normandie, France

Chaque jeudi précédant un Grand Prix, six pilotes sont désignés pour participer à la conférence de presse officielle de la Formule 1. Et sans surprise Pierre Gasly a été invité à venir expliquer son exploit de Bahreïn lors du dernier Grand Prix. Cette quatrième place exceptionnelle au regard de la valeur théorique de la Toro Rosso (meilleur résultat de l'écurie depuis Max Verstappen au GP de Hongrie 2015). Avec en toile de fond cette question : était-ce un coup d’éclat ponctuel ? 

Tout se joue à deux ou trois dixièmes ! - Pierre Gasly

Sans verser dans le triomphalisme, Pierre Gasly avait le sourire d’un pilote en confiance après ce magistral Grand Prix de Bahreïn. "Nous sommes bien plus confiants qu'à Melbourne ou même à Bahreïn”. a reconnu le pilote de Bois-Guillaume. Mais le Normand a rappelé l’intensité de la bagarre dans le milieu de la grille “Nous sommes confiants, mais nous devons faire attention, la performance n'est pas garantie. C'est très serré en milieu de tableau. Si l'on perd deux ou trois dixièmes, on peut se retrouver en fond de peloton et ça peut changer le week-end”. 

A Bahreïn, Pierre Gasly avait entamé son glorieux week end avec une sixième place sur la grille de départ, devant des Haas, Renault et McLaren théoriquement plus rapides que sa Toro Rosso. Mais l’écart était effectivement compris dans cette mince fourchette d’une poignée de dixièmes de secondes. Signe d’une obligation de perfection absolue pour rafler la mise ! A Shanghai ce sera encore plus compliqué pour la Toro Rosso équipée du moteur Honda. Le bloc nippon, en déficit de puissance pure, risque de souffrir dans l’immense ligne droite de 1200 m qui précède le retour sur la ligne de départ/arrivée.

Pierre Gasly, à gauche, invité ce jeudi à la conférence de presse officielle avant le Grand Prix de Chine - Maxppp
Pierre Gasly, à gauche, invité ce jeudi à la conférence de presse officielle avant le Grand Prix de Chine © Maxppp - FRANCK ROBICHON

Une (rare) série d’abandons a favorisé Gasly à Bahreïn

Les deux premiers Grands Prix de la saison ont confirmé la hiérarchie en tête de la Formule 1. Le trio Mercedes-Ferrari-Red Bull est encore loin devant. Sauf pépins chez les ténors, le reste de la meute ne peut donc que viser la 7e place. A Bahreïn, Gasly a (su) profiter des abandons des deux Red Bull -une première depuis 8 ans !- et de la Ferrari de Raïkkonen. Mais pareille hécatombe ne se reproduira pas souvent et le pilote normand va surtout chercher à se placer régulièrement dans le top 10.  Pour être à l'affût si une belle opportunité se présente...

Vive les consoles ! 

Ce week end en Chine il sera légèrement handicapé par sa découverte de la piste mais, comme il l’a indiqué en conférence de presse, « j'ai une Playstation et j'ai pu découvrir le tracé. En général, il ne faut pas beaucoup de temps pour apprendre une piste, donc j'espère que ce sera encore comme ça, parce qu'il faut toujours prendre vite le rythme le vendredi pour avoir un bon week-end». A Melbourne il avait aussi dû découvrir le tracé alors qu’il connaissait celui de Sakhir à Bahreïn. 

Esteban Ocon : pour confirmer son finish de Bahreïn !

Si Pierre Gasly a -logiquement- été élu meilleur pilote du Grand Prix de Bahreïn, Esteban Ocon a lui aussi réussit une très belle course au Moyen-Orient. Longtemps en difficulté au volant de sa Force India en souffrance face à la concurrence, le pilote ébroïcien s’est montré pugnace pour aller arracher la dixième place à la Renault de Sainz. Ce dépassement à deux tours de l’arrivée lui a donné son premier point de la saison au championnat du monde. « C'est génial de doubler quelqu'un dans les derniers tours, surtout quand ça fait entrer dans les points » savoure Ocon chez nos confrères de sportauto.fr. « Ce point pris à Bahreïn est une belle récompense après un week-end intensif ». 

Esteban Ocon (n°31) a beaucoup bataillé à Bahreïn pour arracher un point au championnat - Maxppp
Esteban Ocon (n°31) a beaucoup bataillé à Bahreïn pour arracher un point au championnat © Maxppp - HOCH ZWEI

A Bahreïn, la Force India a semblé moins distancée qu’à Melbourne, lors du Grand Prix inaugural de la saison. Et l’écurie va tester des nouveautés lors de ce Grand Prix de Chine pour tenter de revenir dans le match. « L'équilibre était assez bon à Bahreïn et si nous pouvons améliorer un peu tout petit plus les performances, nous pourrons être constamment en Q3 (NDLR : top 10 en qualifications) et jouer les points» indique le 8e du championnat du monde 2017. Pour redresser la barre, il a multiplié les tours ce vendredi lors des deux séances d'essais libres du Grand Prix de Chine. Pas forcément pour chercher à claquer des gros chronos, mais plutôt pour tester les nouvelles pièces apportées par le team Force India.  Par chance la pluie annoncée sur Shanghai n'est pas venue réduire le roulage, exceptée dans les dix dernières minutes de la deuxième séance. Les tests lui feront-ils gagner les quelques dixièmes indispensables pour remonter dans le peloton ? Premier élément de réponse ce samedi après la séance de qualification. 

Grand Prix de Chine : repères

  • Vendredi - Essais libres 1 : Gasly 11e / Ocon 14e
  •           Essais libres 2 : Gasly 12e / Ocon 13e
  • Samedi -   Essais libres 3
  •          Qualifications
  • Dimanche - Départ à 8h10