Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Tous les sports

Formule 1 : Esteban Ocon poursuit sa moisson, déception de Pierre Gasly au Grand Prix du Japon.

dimanche 7 octobre 2018 à 10:22 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Pierre Gasly était le mieux placé sur la grille, mais c’est Esteban Ocon qui marque de nouveaux points au championnat du monde de Formule 1. Résumé du Grand Prix du Japon où les deux pilotes normands ont inversé leurs positions.

Esteban Ocon a su faire tourner la roue en sa faveur au Grand Prix du Japon de Formule 1
Esteban Ocon a su faire tourner la roue en sa faveur au Grand Prix du Japon de Formule 1 © Maxppp - Diego AZUBEL

Normandie, France

Beaucoup d’action dans le coeur du peloton au Grand Prix du Japon disputé ce dimanche sur le circuit de Suzuka. Esteban Ocon, classé 9e, a su redresser une situation compromise par une pénalité reçue à l’issue des essais. Déception pour Pierre Gasly 7e à mi-course mais plombé par une mauvaise stratégie. Il doit se contenter de la 11e place.

Ocon score une nouvelle fois

Qualification : 8e mais rétrogradé 11e - Sur une piste légèrement humide le Normand n’a pas commis la moindre faute mais il a été battu d’un dixième de seconde par les Toro Rosso. Coup dur à l'issue de la séance lorsque la direction de course lui inflige trois places de pénalité pour vitesse excessive sous drapeau rouge aux essais libres du samedi ! Un sérieux handicap à Suzuka où il est très difficile de doubler.

Course : Très bon départ d’Ocon qui gagne immédiatement deux places en jaillissant devant Hartley et Leclerc. Le pilote ébroïcien est donc 9e à la fin du premier tour… mais dans une position d’attente ! Ocon est en effet derrière son coéquipier Sergio Perez et les deux pensionnaires de Force India ont interdiction de s’attaquer depuis leur accrochage à Singapour. Sa course va s’animer après le passage aux stands lorsque le Normand se retrouve derrière des pilotes sur une stratégie différente, Ocon va alors enchaîner plusieurs beaux dépassements (Hulkenberg, Sirotkin, Ericsson et Leclerc) pour retrouver sa 9e position.

Solide prestation des deux pilotes Force India : Esteban Ocon et Sergio Perez au Grand Prix du Japon - Maxppp
Solide prestation des deux pilotes Force India : Esteban Ocon et Sergio Perez au Grand Prix du Japon © Maxppp - Hoch ZWEI

Une nouvelle fois derrière Perez, Ocon va se voir offrir l’opportunité d’un finish agressif lorsque le Mexicain fera sauter le bouchon Romain Grosjean, en délicatesse avec ses pneus. Mais le Normand ne parviendra pas à trouver l’ouverture dans les dix derniers tours passés dans l’aileron arrière de la Haas. C’est donc une neuvième place qui vient conclure le week-end japonais. La pénalité infligée à l’issue des qualifications (voir ci-dessus) lui a probablement coûtée une inversion de positions avec Perez. Mais ces deux nouveaux points au championnat du monde lui permettent de rester dans la course à la 7e place du classement final (voir ci-dessous). Ce qui est un bel objectif pour un pilote toujours sans volant pour la saison prochaine.

Pierre Gasly sans point malgré les ¾ de la course dans le top 10

Qualification : 7e - Boosté par la nouvelle évolution du moteur Honda, les Toro Rosso ont réussi un magnifique tir groupé aux qualifications. Sixième chrono pour Hartley et septième pour Gasly ! De quoi nourrir l’espoir d’aller chercher de gros points au championnat du monde devant les supporters japonais !

Course : Solide départ de Gasly qui passe immédiatement son coéquipier Brendon Hartley avant de résister autant que possible à l’attaque de Vettel dans les Esses. Le Normand est 7e à la fin du premier tour. Il va profiter du tête à queue de Vettel (8e tour) pour gagner une place avant de rétrograder à nouveau face à la Red Bull de Ricciardo (13e tour). Malgré la menace de Perez, Gasly va longtemps conserver cette 7e place.

Mauvaise stratégie

Au 30e tour le Normand passe (enfin) aux stands changer ses gommes. Il est le dernier pilote à le faire parmi ceux qui ont pris le départ en pneus ultra-tendres. Mauvais choix : il ressort en 15e position et il a perdu 7 secondes sur Perez. Les deux Force India lui sont d’ailleurs passé sous le nez ! En pneus neufs Gasly va entamer une jolie remontée en doublant Sirotkin, Ericsson et Leclerc. Ces dépassement cumulés aux arrêts au stand d’autres pilotes lui permettront de grimper à la 10e place au 35e des 53 tours.

Mais le public japonais ne va pas pouvoir se réjouïr d’un classement dans les points de la Toro Rosso équipée du moteur Honda. Pierre Gasly va subir le retour de Carlos Sainz dans les derniers tours. Après avoir résisté tant bien que mal avec des pneus à l’agonie, le Bois-Guillaumais s’inclinera à deux tours du drapeau à damiers. Il se classe donc 11e de ce Grand Prix “à domicile”.

Résultat décevant pour les pilotes Toro Rosso très soutenus au Japon  - Maxppp
Résultat décevant pour les pilotes Toro Rosso très soutenus au Japon © Maxppp - Diego AZUBEL

Sitôt descendu Pierre Gasly reconnaît au micro de Canal + que la stratégie n’a pas été bonne “Les deux Force India étaient derrière moi avant le pit stop puis je me retrouve derrière elles et en bataille avec les Williams qui étaient très loin. Donc ça ne va pas, il faut qu’on voit ça avec l’équipe. Le choix des pneus n’était pas forcément bon non plus”. Pour la première fois de la saison le Normand termine hors des points après avoir pris le départ dans les dix premiers. Son coéquipier Hartley termine 13e, une déception pour les supporters japonais après l’espoir suscité par les brillantes qualifications

Championnat du monde : le nouveau doublé de Mercedes permet de Lewis Hamilton de s'offrir une marge de 67 points d'avance au classement des pilotes. Le Britanique pourrait remporter son cinquième titre dès le prochain Grand Prix. La bagarre pour la 7e place s'annonce musclée avec cinq candidats séparés par quatre points !

  • 7/ Sergio PEREZ : 53 points 
  • 8/ Kevin MAGNUSSEN : 53 points
  • 9/ Nico HULKENBERG : 53 points
  • 10/ Fernando ALONSO : 50 points
  • 11/ Esteban OCON :  49 points
  • 12/ Carlos SAINZ : 39 points
  • 13/ Romain GROSJEAN : 31 points
  • 14/ Pierre GASLY : 28 points
  • 15/ Charles LECLERC : 21 points

Prochain Grand Prix le 21 octobre aux Etats-Unis, après cette étape japonaise marquée par la ferveur du public !