Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Formule 1 - Grand Prix du Portugal : Pierre Gasly (encore) étincelant, Esteban Ocon dans le top 10

Pierre Gasly enchaîne les performances de haut vol cette saison avec une cinquième place décrochée ce dimanche au grand Prix du Portugal. Course plus discrète mais efficace d’Esteban Ocon classé huitième et premier pilote Renault.

Pierre Gasly 5e du Grand Prix du Portugal. Le Normand a (encore) livré une course remarquable !
Pierre Gasly 5e du Grand Prix du Portugal. Le Normand a (encore) livré une course remarquable ! © Maxppp - Jorge Guerrero

Autoritaire dans ses défenses et tranchant dans ces attaques : Pierre Gasly a encore fait le spectacle ce dimanche lors du Grand Prix du Portugal de formule 1. Le Normand s’est classé cinquième, une place théoriquement hors de portée de son AlphaTauri ! Il s’agit de son deuxième meilleur résultat de la saison après, évidemment, sa victoire au Grand Prix d’Italie. L’autre Normand, Esteban Ocon, a très bien exécuté une stratégie osée avec un interminable premier relai. Sa bonne maîtrise de la dégradation des pneus lui a permis d’aller chercher la huitième place, soit trois rangs au-dessus de sa position de départ. Surtout il termine devant son coéquipier Daniel Ricciardo, ce qui ne s’était produit qu’une fois en onze Grands Prix cette saison (GP du 70e anniversaire de la F1). Retrouvez les temps forts de la course des deux Normands ci-dessous.

Classement du Grand Prix du Portugal, douzième course de la saison 2020 de formule 1
Classement du Grand Prix du Portugal, douzième course de la saison 2020 de formule 1

Pierre Gasly à plein régime 

Contexte : Pierre Gasly a montré une vitesse intéressante aux essais libres comme durant la première partie des qualifications. Neuvième sur la grille, il semble avoir clairement le potentiel de se battre pour le top 10 même s'il sera handicapé par un départ en gommes tendres.

Course : Départ difficile du Normand sur une piste légèrement humidifiée par quelques gouttes de pluie. Il se retrouve 10e à l’issue du premier tour, dépassé par un Raikkonen étincelant dans ces conditions précaires. Gasly passe rapidement Albon puis se cale sur le rythme de Ricciardo. Sa bonne gestion des pneus lui donne un très net avantage à partir du 10e tour : le Rouennais double successivement Raikkonen, Ricciardo, Norris et Sainz. Ses dépassements, additionnés à un arrêt précoce de Verstappen, permettent à Gasly de pointer en quatrième position au 25e tour

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Rouennais procède à son changement de pneus peu avant la mi-course. Il ressort en 8e place, désormais équipé de gomme medium qu’il a manifestement du mal à mettre en température. Conséquence :  il perd immédiatement une position face à Ricciardo avant de revenir dans le sillage de la Renault et d’engager une grosse bataille… dont il sort vainqueur seize tours plus tard. 

Pierre Gasly grimpe au sixième rang lorsque tous les pilotes ont procédé à leur changement de pneus. La fin de course est tendue avec Sainz (McLaren) dans ses rétroviseurs. Un remake du final du Grand Prix d’Italie ! Gasly résiste avec autorité aux attaques de l’Espagnol et s’offre même le luxe de remonter sur Perez (Racing Point) à quatre tours de l’arrivée. Le Normand réussi un remarquable dépassement sur le Mexicain, par l’extérieur (!), à deux boucles plus tard. Il termine à une spectaculaire cinquième place !

J'ai kiffé ! Vraiment une super course en pouvant passer des McLaren , une Renault et une Racing Point. Quand on me donne une voiture qui me permet d'attaquer ça se passe bien. L'équipe a été exceptionnelle en reconstruisant ma voiture dans la nuit de vendredi à samedi ! - Pierre GASLY, au micro de Canal +

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Esteban Ocon domine son coéquipier

Contexte : Comme son coéquipier Ricciardo, Esteban Ocon a connu une qualification difficile. Les Renault sont clairement moins fringantes sur ce tracé technique et vallonné. Le Normand, onzième sur la grille, a l’avantage d’être le premier à pouvoir choisir le type de gommes qu’il va utiliser pour le début de la course. Sans surprise il a retenu l’option du pneu medium, ce qui signifie que son départ sera délicat mais il bénéficiera ensuite d’un avantage sur ceux qui le précède. 

Course : Bonne impulsion d’Ocon qui passe notamment Gasly mais le pilote ébroïcien arrive trop large dans le virage 2. Il se retrouve 13e à l’issue de ce freinage hors trajectoire

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il passe Albon au 10e tour puis se calque sur un rythme prudent pour préserver ses pneus. Une stratégie qui lui permet de profiter des arrêts aux stands des adversaires pour remonter dans la hiérarchie. La Renault pointe au 5e rang à la mi-course. Malgré ses pneus très usés Ocon ne cède que face à Perez et glisse au sixième rang. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Esteban Ocon s’arrête (enfin) à douze tours de l’arrivée et ressort en 8e position juste devant son coéquipier. Désormais équipé de gommes tendres neuves, il ne parvient pas à revenir sur les pilotes qui le précède d’une poignée de secondes (Gasly-Sainz-Perez) mais la bonne exécution de sa stratégie lui permet d’obtenir les points de la huitième place. Résultat méritoire au vu des difficultés de Renault depuis les premiers essais sur le circuit de Portimao. 

La voiture s'est super bien comportée dans le premier relai. Le seul regret est d'avoir perdu un peu de temps au pit-stop, c'est la première fois que ça nous arrive cette saison. Ce week-end a été difficile en terme de performance donc c'est bien d'avoir les deux voitures dans les points - Esteban OCON au micro de Canal +

Hamilton désormais seul recordman en nombre de victoire

Ce grand Prix du Portugal a été remporté par Lewis Hamilton devant son coéquipier Bottas. Ce succès du Britannique lui permet d'effacer des tablettes la marque de Michaël Schumacher, auteur de 91 victoires durant sa carrière. Prochain objectif pour Hamilton : égaler le record de sept titres mondiaux de l'Allemand. Ce qui ne devrait être qu'une formalité tant le pilote de la Mercedes n°44 est absolument irrésistible cette saison.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Prochain Grand Prix dans une semaine sur le mythique circuit d'Imola.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess