Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : la véritable relance de Pierre Gasly doit débuter ce week-end à Singapour

Pierre Gasly va disputer son troisième Grand Prix avec Toro Rosso depuis son retour au sein de l’écurie junior de Red Bull. Ce sera à Singapour sur un tracé moins défavorable que Spa et Monza. Le Normand va véritablement y entamer sa cruciale seconde partie de saison de Formule 1.

Pierre Gasly : sept Grands Prix pour refaire surface dans cette saison 2019
Pierre Gasly : sept Grands Prix pour refaire surface dans cette saison 2019 © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Deux points (heureux) marqués à Spa-Francorchamps puis à la porte du top 10 dans le temple de la vitesse de Monza, Pierre Gasly a franchi le cap le plus difficile depuis son retour chez Toro Rosso. Les longues lignes droites des Grands Prix de Belgique et d’Italie n’étaient guère favorables au moteur Honda et le Normand va trouver à Singapour un circuit urbain  davantage typé châssis. Un tracé qui devrait mieux convenir à la voiture comme au pilote : « J’adore les pistes très techniques, tortueuses, où il faut se mettre en rythme » souligne Gasly, qui a souvent bien performé en Formule 1 sur les pistes sinueuses. 

Il s’est entraîné…. à transpirer !

Ce Grand Prix de Singapour est atypique. « Les deux sujets dont tout le monde parle sont la chaleur et le fait que c’est une course nocturne. Les conditions sont beaucoup plus difficiles » explique le Rouennais. Une épreuve qui nécessite une préparation particulière pour ne pas faiblir dans le climat chaud et humide de la ville. « Nous avons adapté mon entraînement pour se préparer en travaillant dans des conditions beaucoup plus chaudes, en portant des couches de T-shirts et de sweat-shirts pour habituer le corps à transpirer. J’ai aussi passé beaucoup de temps dans le sauna qui est une chaleur sèche, et dans un hammam qui est à vapeur humide, pour que mon corps s’adapte à la chaleur » détaille le pilote de la Toro Rosso #10. Les dernières prévisions météo annoncent des températures de 30 degrés mais Gasly se dit donc armé physiquement pour ce défi de deux heures de pilotage en flirtant avec les rails de sécurité. 

Reconnaissance du circuit de Marina Bay à pied avec les ingénieurs Toro Rosso. Avant les premiers essais ce vendredi. - Aucun(e)
Reconnaissance du circuit de Marina Bay à pied avec les ingénieurs Toro Rosso. Avant les premiers essais ce vendredi.

Si l’athlète est prêt, qu’en est-il du pilote ? Gasly, sèchement rétrogradé par Red Bull en août, a découvert la Toro Rosso en arrivant à Spa-Francorchamps pour les premiers essais du Grand Prix de Belgique. Depuis il a commencé à prendre ses repères : « Ce sera ma troisième course avec l'équipe et à Monza, j'étais déjà plus à l'aise dans la voiture et mon travail avec les ingénieurs s'est amélioré » estime le Normand. 

Il retrouvera la confiance - Franz Tost, patron de Toro Rosso

Au delà de l'adaptation technique à sa nouvelle voiture, c’est surtout au niveau du mental que Gasly doit encaisser sa rétrogradation. Franz Tost, le team principal de Toro Rosso, commence à avoir l’habitude de ce genre de situation. « Si un pilote repasse de Red Bull à Toro Rosso, il est choqué, démotivé et perd confiance en lui » énumère le Boss de l’écurie, confronté à la même situation en 2016 avec Daniil Kvyat. « Le travail de l'équipe consiste à les aider, à les soutenir et à rassembler tous les ingrédients dont ils ont besoin pour être aussi performants qu'avant. Pierre est venu à l'usine comme si c'était hier. Dès le début, il y a eu une bonne coopération, nous nous faisons confiance, nous nous soutenons mutuellement, donc je suis convaincu qu'il retrouvera bientôt sa confiance » explique Tost cité par Auto-Hebdo.

Derrière une Red Bull à Monza : Pierre Gasly espère inverser la tendance en vue de 2020  - Maxppp
Derrière une Red Bull à Monza : Pierre Gasly espère inverser la tendance en vue de 2020 © Maxppp - Federico Basile

Pierre Gasly doit vite (re)démontrer ses capacités aux dirigeants de Red Bull s’il veut y retrouver une place en 2020. L'exercice 2019 ne compte plus que sept Grands Prix et l’encadrement du team a laissé entendre que la décision pourrait tomber courant novembre. Alex Albon a déjà réussi un parachutage encourageant malgré sa méconnaissance techniques de la RB10. Pour l’instant le Thaïlandais mène aux points dans son duel avec le Normand. Gasly cherchera au moins à égaliser ce week-end dans l’unique Grand Prix nocturne de la saison. Avec l’espoir de retrouver la lumière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu