Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Formule 1 : premier podium pour Esteban Ocon, deuxième du grand Prix de Sakhir

La délivrance pour Esteban Ocon qui attendait vainement son premier podium en formule 1. Il l'a obtenu ce dimanche en terminant deuxième du Grand Prix de Sakhir après une course animée.

Esteban Ocon tout sourire : premier podium en formule 1
Esteban Ocon tout sourire : premier podium en formule 1 - Renault Sport

Trois mois après la première victoire de Pierre Gasly, l'autre Normand de la formule 1 s’offre enfin son moment de gloire. Esteban Ocon termine deuxième du Grand Prix de Sakhir, pour obtenir le premier podium de sa carrière. Récompense d’une course remarquablement menée, en économisant un changement de pneu tout en conservant assez de vitesse pour rester au contact des leaders sans dégrader ses gommes. Subtil dosage avec la nécessaire pointe d'agressivité lors d'un remarquable dépassement sur Lance Stroll, classé troisième de ce Grand Prix remporté par Sergio Perez (première victoire dans la carrière du Mexicain). Ocon offre à Renault son meilleur résultat de la saison, jusque là l'écurie française avait obtenu deux troisièmes place grâce à son pilote australien Daniel Ricciardo. 

Esteban Ocon, qui a débuté en formule 1 en 2016, n'avait jamais pu faire mieux que cinquième d'un Grand Prix. Peu épargné par le sort, dans certaines courses clés comme dans sa carrière (sans volant l'an dernier avant d'être recruté par Renault), il ne parvenait pas à signer un gros résultat de nature à booster sa confiance comme sa cote dans le paddock. Ce Grand Prix de Sakhir lui permet donc de combler ce vide dans sa carrière. Un peu plus d'un an après le premier podium de Pierre Gasly au Brésil, qui avait donné un nouvel élan à l'autre Normand de la formule 1. Le résumé de la course ci-dessous.

Ocon a trouvé l’équilibre attaque/gestion

Bonne impulsion d’Esteban Ocon malgré le handicap des pneus mediums. Puis le pilote ébroïcien bénéficie de la confusion provoquée par Leclerc (contact avec Perez qui entraîne Verstappen hors piste) pour gagner trois places. Il pointe en huitième position à l’issue du premier tour. Mais il est le mieux placé des pilotes en gommes “jaunes”, plus résistantes que les “rouges” qui équipent le groupe devant lui. 

Le Normand passe aux stands quasiment à la mi-course, pour chausser des gommes dures. Ce qui signifie qu’il va tenter d’aller au bout du Grand Prix en économisant un passage aux stands par rapport à la majorité des pilotes. Lance Stroll est l’un de ses rares adversaires sur cette stratégie. Et Ocon réussit un magnifique dépassement sur le Canadien par l’extérieur du virage 4 !

Le Normand se retrouve sur le podium provisoire, en deuxième position sous safety Car, lors d’une confusion dans le stands Mercedes qui relègue Russell et Bottas dans le peloton. Mais il va entamer le sprint final avec un handicap : il est, parmi les leaders, celui qui a les pneus les plus usés. Assez logiquement il est doublé par la Mercedes de Russell à quinze tours du but mais le remplaçant de Lewis Hamilton est victime d’une crevaison. Ocon revient deuxième, à huit secondes de Perez  et avec un maigre capital d’une grosse seconde d’avance sur le duo Stroll-Sainz. Il va réussir à conserver ce maigre avantage nécessaire pour se protéger du DRS. Et le natif d'Evreux franchit la ligne en deuxième position, signant du coup son premier podium en formule 1.

Pierre Gasly englué en milieu de peloton

L'autre normand de la formule 1 n'a pas connu une course aisée. Départ moyen de Pierre Gasly, obligé de freiner tôt à l’approche du premier virage. Mais il profite peu après de l’incident Leclerc-Perez-Verstappen pour gagner trois positions. Le Normand se retrouve septième à la fin du premier tour. Mais il ne parvient pas à passer Stroll et ce statu-quo compromet la tenue de ses pneus. Sans surprise Gasly procède à un premier changement de pneus dès le 30e des 87 tours. 

Le Normand se retrouve isolé, dans l’incapacité d’aller menacer son coéquipier Kvyat et Ricciardo devant lui, mais aussi à l’abri des poursuivants. Il repasse aux stands à vingt tours du but pour finir la course en pneus durs. Une neutralisation lui permet de recoller au peloton mais Gasly ne trouve toujours pas rythme à la relance, y compris pour menacer son coéquipier Kvyat. Doublé dans les ultimes tours par Norris et Russell, il termine à une anonyme onzième place.

Classement du Grand Prix de Sakhir
Classement du Grand Prix de Sakhir
Choix de la station

À venir dansDanssecondess