Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : dépités, les supporters d’Esteban Ocon signent une pétition

“Injustice” c’est le mot qui revient souvent chez les fans d’Esteban Ocon. Le pilote normand risque de se retrouver sans volant la saison prochaine et des milliers de fans ont signé une pétition en ligne pour faire part de leur incompréhension.

Esteban Ocon,  de plus en plus de supporters... eux-aussi inquiets face à sa possible absence en 2019
Esteban Ocon, de plus en plus de supporters... eux-aussi inquiets face à sa possible absence en 2019 © Maxppp - Frédéric SPEICH

Normandie, France

Lancée il y a quelques jours, une pétition pour dénoncer la situation d’Esteban Ocon a recueilli plus de 4000 signatures. “Je l’ai signée parce que j’estime que sa situation est injuste” explique Alain, jeune retraité à Draguignan (Var). Même sentiment chez Cédric, qui habite à Toulouse. “Je suis choqué parce que c’est un pilote qui est arrivé en Formule 1 au mérite. Et aujourd’hui il est sur la sellette pour des problèmes de stratégies et d’argent”. 

Esteban Ocon s’attend en effet à devoir laisser sa place à Lance Stroll, pilote canadien actuellement chez Williams. Ce dernier ne présente pas les mêmes statistiques mais… il est le fils de Lawrence Stroll, nouveau propriétaire de l’écurie Power Point Force India. Dans cette histoire l'argent familial permet d'acheter un (bon) volant : "Oui c’est un peu malsain mais quand on extrapole c’est vrai dans beaucoup de sports” critique Marc-Antoine, 28 ans, domicilié à Roanne (42). “Mais attention au retour de bâton pour ces écuries qui ne cherchent pas forcément le meilleur pilote”. 

Esteban Ocon (n°31) au duel avec une Renault. Pas sûr que ça se reprodjuise en 2019.... - Maxppp
Esteban Ocon (n°31) au duel avec une Renault. Pas sûr que ça se reprodjuise en 2019.... © Maxppp - Hoch ZWEI

L’histoire d’Ocon a touché ses fans

Arrivé en Formule 1 à l'été 2016, le pilote ébroïcien sait qu’il n’a plus qu’un mince espoir de d’obtenir un volant sur la grille de départ des Grands Prix en 2019 : ce serait chez Williams, écurie bonne dernière de l’actuelle saison 2018. Le hic est que la mythique équipe aux neuf titres mondiaux ne recrute plus ses pilotes sur leur talent en piste mais plutôt selon leur capacité à apporter des fonds. Un volant l’année prochaine va se négocier autour des 20 millions de dollars, joli pactole qui correspond aux capacités financières du russe Artem Markelov actuellement en Formule 2. 

Esteban Ocon risque donc d’être pris de vitesse en coulisse pour des raisons bien éloignées du pilotage, ce qui irrite ses fans, sensibles à ses qualités en piste comme à la laborieuse construction de sa carrière. “Il est issu d’un milieu modeste” précise Alain, “il a parfois lutté à armes inégales contre des adversaires. J’ai lu dans un magazine qu’il lui arrivait d’aller récupérer des pneus usagers dans les poubelles pour pallier au manque de budgets ! C’est le genre de détail qui rend son ascension remarquable !”. La détermination du Normand a aussi frappé Marc-Antoine : “C’est ce que j’adore dans son histoire, tellement différente des autres pilotes. Lui il a tout donné, le talent et le génie l’ont emmenés en Formule 1”. 

“Surdoué et mature” - Alain, l’un des signataires de la pétition, plus de 40 ans de F1

Crédité de 132 points au championnat du monde en 44 Grands Prix, Ocon a convaincu ses fans par sa régularité : “Il est efficace et il marque des points au championnat. Il est mature au volant comme dans ses analyses” souligne le toulousain Cédric, qui s’est récemment déplacé au Grand Prix d’Italie (Ocon 6e à l'arrivée) pour assister à la course du jeune normand, casquette rose sur la tête “c’était difficile mais j’ai quand même trouvé une casquette signée Ocon à Monza. J’étais l’un des seuls au milieu des casquettes rouges de Ferrari” s’amuse ce supporter qui observe Ocon depuis son arrivée en Formule 1. 

Le Varois Alain, intéressé par la discipline depuis 1975 admet qu’il a retrouvé une passion oubliée depuis les années Prost en voyant arriver le jeune normand : “Sur son pilotage c’est un surdoué. Il a une lecture de la course remarquable, une maturité précoce et une intelligence hors norme” énumère-t-il. “Beaucoup pense la même chose dans le paddock” appuie Cédric, allusion aux soutiens affichés ces dernières semaines par quelques pilotes, notamment Lewis Hamilton et Sebastian Vettel lorsqu’ils ont vu le Normand s’inviter à la troisième place sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique à l'issue d'une séance de qualification disputée sous la pluie, ce qui nivelle les valeurs des voitures pour laisser s'exprimer les qualités de leurs pilotes. Ce mercredi c'est Nico Rosberg qui s'est ému de la situation : « C’est un pilote sensationnel, le gars a tellement bien piloté et il se retrouve sans baquet. C’est vraiment terrible comme situation, donc, il faut éviter cela absolument à l’avenir. » estime le champion du monde 2016.

Grand Prix de Belgique : Ocon inattendu 3e des qualifications - Maxppp
Grand Prix de Belgique : Ocon inattendu 3e des qualifications © Maxppp - Hoch ZWEI

Ces fans du pilote normand ne sont pas naïfs. Ils savent que leur cri du coeur ne va pas modifier le cours de l’histoire. “Je ne suis pas certain de l’effet de la pétition mais je trouve important de faire connaître mon opinion” précise Alain. “Et quelque part j’aimerai qu’Esteban le sache. Parce qu’un homme qui traverse des moments difficiles à besoin d’être soutenu et encouragé”.  

Une absence en 2019 ne serait pas rédhibitoire

Esteban Ocon ne sait pas encore s’il vivra une année blanche en 2019. Mais il a récemment confié au magazine auto-moto qu’il était prêt à se soumettre à cette impasse.. pour mieux revenir en 2020. “Il rebondira j’ai confiance” souligne Alain. “Si vraiment il n’est pas en F1 je serai très touché, les courses ne seront pas les mêmes” s’irrite Marc-Antoine, tout en restant optimiste sur le long terme ”des mecs comme ça il y en a un par décennie. Je ne suis pas inquiet il reviendra”. Il est vrai que plusieurs pilotes ont connu une mise à l’écart d’un an au début de leur carrière pour revenir ensuite. Le plus célèbre est Fernando Alonso (2002) et le plus récent Kevin Magnussen (2015). Mais un recul sur le banc de touche présente toujours le risque d’être oublié.  

Ocon bénéficie quand même d'un soutien de poids : Toto Wolff, le directeur de l'équipe Mercedes. C'est lui qui a intégré le Normand dans la filière du constructeur allemand et il répète inlassablement "qu'un jour Ocon sera dans une Mercedes. Il se battra pour la victoire en Grand Prix comme au championnat".  Passablement irrité, le patron a critiqué dans un langage fleuri les décisions de Renault (recrutement de Ricciardo) et McLaren (Sainz-Norris en 2019) alors que ces écuries avaient manifesté leur intérêt pour Esteban  Ocon. "Au mois de juillet, Ocon avait deux offres sur la table avec des contrats", a-t-il expliqué à Sky Sports. "Il avait juste à choisir la bonne. Mais il n’en a eue aucune finalement car les gens n’ont simplement pas les couilles de respecter ce qu’ils disent".

En attendant Ocon doit aborder tous les Grands Prix comme des occasions de briller. Le prochain dès ce dimanche sur le très rapide circuit de Sotchi (Russie), qui devrait plutôt bien convenir aux qualités de sa Force India. 

Horaires Grand Prix de RUSSIE

  • Vendredi : essais libres 1 et 2
  • Samedi : essais libres 3 et qualifications (à partir de 14h)
  • Dimanche : départ du Grand Prix de Russie à 13h10
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu