Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : nouveau résultat décevant pour Pierre Gasly au Grand Prix d'Autriche

Encore une course difficile pour Pierre Gasly, seulement septième du Grand Prix d'Autriche de Formule 1. Le Normand subi le pire des contrastes avec son coéquipier Verstappen, vainqueur après une remontée fantastique !

Pierre Gasly (Red Bull) distancé par les leaders ce dimanche au pied des montagnes autrichiennes
Pierre Gasly (Red Bull) distancé par les leaders ce dimanche au pied des montagnes autrichiennes © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Pierre Gasly se contente d'une septième place du Grand Prix d'Autriche de Formule 1. Le Normand n'a pas pu combler en course sa contre-performance de la veille en qualification. Il est encore devancé par une voiture supposée moins rapide (la McLaren de Norris) quand son coéquipier a suscité l'enthousiasme du public en remportant ce Grand Prix malgré un départ raté. Son ultime manoeuvre de dépassement a été placée sous investigation des commissaire, ce qui rend le classement provisoire.  

Le film de la course.

Mal qualifié en neuvième position après une faute en Q3, Gasly est huitième sur la grille de départ suite à une pénalité infligée à Magnussen. Le Normand est loin de son coéquipier Max Verstappen, en première ligne, incontestable vedette de ce Grand Prix “à domicile” pour Red Bull

Départ : Bon envol de Gasly qui choisit la trajectoire du milieu de piste mais il est gêné par Verstappen qui a totalement raté son démarrage ! Le Normand va même passer son coéquipier dans le premier tour…. avant de lui rendre sa place dans l’avant-dernier virage. Gasly est huitième à l’issue du premier tour

Au treizième tour Verstappen est remonté à la cinquième place. Mais Gasly n’a pas évolué dans la hiérarchie. Il menace Raïkkönen à plusieurs reprises mais sans parvenir à dépasser le vétéran finlandais. Le Normand semble souffrir d’un manque de puissance du bloc Honda sur ce circuit typé moteur. 

Peu après le vingtième tour, Raïkkönen puis Gasly changent leurs pneus à deux tours d'écart, mais sans influence sur leurs positions. Le Normand se dirige alors vers une huitième place, il devra attaquer dans la seconde partie du Grand Prix pour au moins passer Raïkkönen et Norris. Le standing d'une Red Bull lui impose de finir devant une McLaren et une Alfa Romeo....   

Pierre Gasly parvient enfin à doubler le Finlandais au 33e tour. Un très beau dépassement en soignant la réaccélération au deuxième virage avant un secteur DRS. Mais il ne réussit pas ensuite à revenir sur Norris équipé de pneus médiums (contre des durs pour la Red Bull du Rouennais). Pendant ce temps Verstappen est follement encouragé par la foule : il a doublé Vettel et il revient sur Bottas pour le gain de la deuxième place. 

A quinze tours de l'arrivée Verstappen a passé Bottas, ce qui signifie qu'une Red Bull est capable de doubler une Mercedes sur ce tracé. Pendant que le Néerlandais se lance à la chasse de la Ferrari de Leclerc pour la victoire, Gasly est toujours septième à deux secondes de la McLaren de Norris. 

Au 66e tour, soit à cinq boucles de l'arrivée, le Normand subi l'affront de se faire prendre un tour par les leaders. Dont son coéquipier Verstappen alors que les deux Red Bull étaient bord à bord en début de course. Le Néerlandais, en feu, prendra même la tête du Grand Prix peu après (dans une manoeuvre très limite sur Leclerc !) avant de passer sous le drapeau à damiers. 

Victoire donc de la Red Bull du bouillant Batave loin devant Gasly classé septième, il n'a pas pu passer le jeune Lando Norris. Pendant que le public (très coloré en orange) célèbre la victoire de son idole, le Normand termine donc pour la troisième fois à un tour du vainqueur. "Course très compliquée" avoue le Rouennais au micro de Canal +. "J'ai poussé trop fort avec les pneus durs et je les ai détruits. Après c'était difficile". Interrogé sur la victoire de son coéquipier il veut y voir une note positive : "C'est bien que Max gagne. On va voir dans quelle direction aller pour progresser." Mais le manque de rythme en course du Normand devient forcément inquiétant. Plus que jamais il souffre de la comparaison avec son coéquipier !

Pierre Gasly va devoir (re)trouver un rythme en adéquation avec le niveau de la Red Bull - Maxppp
Pierre Gasly va devoir (re)trouver un rythme en adéquation avec le niveau de la Red Bull © Maxppp - Hoch ZWEI

Prochain rendez-vous dans deux semaines pour le Grand Prix d'Angleterre.