Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : Pierre Gasly à la porte des points au Grand Prix d’Italie

Une course frustrante pour Pierre Gasly ce dimanche à Monza. Le Normand, auteur d’un très bon départ, termine 11e du Grand Prix d’Italie. Le manque de puissance du moteur Honda l’a handicapé dans le mythique “temple de la vitesse”. Et il n'a pas été aidé par Stroll qui l'a envoyé hors piste.

Pierre Gasly au volant de la Toro Rosso à Monza pour le Grand Prix d'Italie
Pierre Gasly au volant de la Toro Rosso à Monza pour le Grand Prix d'Italie © Maxppp - Federico Basile

Normandie, France

Contraint à partir du fond de la grille après une pénalité pour changement de moteur, Pierre Gasly termine 11e du Grand Prix d’Italie. Déjà handicapé par le manque de puissance du moteur Honda il a aussi dû passer hors piste après une manoeuvre dangereuse (et sanctionnée) de Stroll.

Le film de la course

Très bon départ de Pierre Gasly, 17e sur la grille et 14e à la sortie de la première chicane. Puis le pilote normand efface facilement la Williams de Kubica dans le tour initial et il pointe au 13e rang. Bien calé derrière son coéquipier il est victime du très mauvais comportement de Lance Stroll. Le pilote canadien, arrêté en travers de la piste à la sortie de la chicane Ascari, redémarre sous le nez de Gasly. Le Rouennais en est quitte pour sortir de la piste et traverser le bac à graviers. Stroll sera sanctionné (comme Vettel à l’origine du début de l’incident) mais le Normand a perdu le contact avec le top 10 dans l’affaire !

Stroll (à gauche) oblige Gasly a sortir de la piste pour éviter l'accrochage - Aucun(e)
Stroll (à gauche) oblige Gasly a sortir de la piste pour éviter l'accrochage

La suite sera plus discrète pour Gasly, à la bagarre dans le peloton avec Verstappen (parti dernier) Giovinazzi, Magnussen et Norris. Il profitera des abandons de Kvyat et Sainz pour grimper en 11e position à vingt tours du but mais sans parvenir à menacer la McLaren de Norris devant lui. Le Normand termine donc à la porte des points à moins de deux secondes du top 10, après une course moins offensive qu’à Spa-Francorchamps dimanche dernier. Le très rapide circuit italien était de façon peu adapté au moteur Honda, handicapé par son manque de puissance par rapport aux blocs Mercedes, Ferrari et même Renault. Les Red Bull ne termine d’ailleurs que 6e (Albon) et 8e (Verstappen) alors que le moteur de la Toro Rosso de Kvyat a rendu l’âme en course. 

Ce Grand Prix d’Italie a été remporté par Charles Leclerc, le meilleur ami de Gasly dans le paddock. Deuxième victoire consécutive du Monégasque après celle de Spa-Francorchamps. Mais l’émotion dans les Ardennes a été remplacée par une immense fête populaire avec les Tifosis qui n’avait plus savouré un succès de la Scuderia sur ses terres depuis 2010. 

Prochain Grand Prix dans deux semaines à Singapour. Où le Gasly arrivera en 6e position au championnat du monde. Les mauvais résultats des McLaren (Norris 10, Sainz DNF) lui permettent de conserver cette position à l'issue de ce Grand Prix d'Italie.

Choix de la station

France Bleu