Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : Pierre Gasly qualifié en deuxième ligne au Grand Prix d’Allemagne

Le pilote normand Pierre Gasly a su profiter ce samedi des problèmes de fiabilité des Ferrari pour réussir la meilleure qualification de sa carrière en Formule 1. Il a signé le quatrième chrono du Grand Prix d’Allemagne

Pierre Gasly qualifié en quatrième position au Grand Prix d'Allemagne.
Pierre Gasly qualifié en quatrième position au Grand Prix d'Allemagne. © Maxppp - Srdjan SUKI

Normandie, France

En très grandes difficultés il y a deux semaines avant le Grand Prix d’Angleterre, Pierre Gasly a trouvé les ressources mentales pour répondre aux interrogations sur son avenir chez Red Bull. Le pilote normand avait signé la meilleure qualification de sa carrière à Silverstone avec une cinquième place. Il a encore amélioré son tableau de chasse ce samedi en grimpant d’une position : il sera quatrième demain sur la grille de départ du Grand Prix d’Allemagne.

Un dixième de retard sur son coéquipier

Le natif de Rouen a certes profité des misères des Ferrari, avec des défaillances mécaniques fatales à Vettel (dès la Q1) puis à Leclerc (en Q3). Mais Gasly a surtout montré un rythme très encourageant même si son ultime chrono a été effacé pour un (très léger) dépassement des limites de la piste. Il avait alors bouclé son tour rapide à moins d’un dixième de Max Verstappen, auteur du deuxième temps. Finalement il est crédité d'un chrono de trois dixièmes plus lent, mais suffisant pour s'assurer de cette place en deuxième ligne.

Sitôt descendu de sa voiture, le Normand a dédié le résultat à ses mécaniciens qui ont travaillé une bonne partie de la nuit pour réparer sa Red Bull, détruite hier dans la deuxième session des essais libres. Un accident qui lui avait valu quelques (nouvelles) critiques des dirigeants de Red Bull. Gasly a su réagir en qualifications. Il devra confirmer en course, ce dimanche, lors d’un Grand Prix probablement pluvieux… donc propice aux rebondissements.

Choix de la station

France Bleu