Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1 : Pierre Gasly sous pression au Grand Prix d’Autriche

Une semaine après sa déconvenue au Grand Prix de France, Pierre Gasly va évoluer ce week-end en Autriche. C’est LE rendez-vous de l’année pour son écurie Red Bull. Une course à double tranchant pour le Normand.

Pierre Gasly va disputer en Autriche l'un des Grands Prix les plus importants de sa jeune carrière chez Red Bull
Pierre Gasly va disputer en Autriche l'un des Grands Prix les plus importants de sa jeune carrière chez Red Bull - Dan Istitene - Red Bull Content Poool

Normandie, France

C’est presque une carte postale : le circuit de Spielberg présente une piste vallonnée sur les collines des Alpes autrichiennes, avec de magnifiques sommets en arrière-plan. Paysages rares en Formule 1. Mais comme chaque année ce décor pittoresque ne va pas masquer les fortes ambitions de l’écurie Red Bull. Pour elle l’étape en Autriche correspond à son Grand Prix national. Et elle attend beaucoup de ses pilotes. Pierre Gasly est prévenu !

Déjà b eaucoup de supporters devant le stand Red Bull dès le jeudi, veille des premiers essais du Grand Prix d'Autriche - Aucun(e)
Déjà b eaucoup de supporters devant le stand Red Bull dès le jeudi, veille des premiers essais du Grand Prix d'Autriche - Philip Platzer - Red Bull Content Pool

Gasly en panne de résultats 

8e du Grand Prix du Canada, 10e en France ; Pierre Gasly vient d’enchaîner deux courses très laborieuses. Avec à chaque fois l’humiliation de concéder un tour au vainqueur. Indigne d’un pilote Red Bull ! Dimanche dernier le Normand a constaté un manque d’adhérence du train arrière, sans parvenir à l’expliquer. Un discours déjà entendu en début de saison quand il ne parvenait pas à adapter son pilotage au comportement de sa voiture. Son patron Christian Horner, manifestement irrité à l'issue du GP de France, s’est contenté de lâcher que “c’est à Pierre de trouver comment faire fonctionner ses pneus”. Avant de rappeler le brillant changement de pneumatiques (1”9) opéré par les mécaniciens pour donner un avantage en piste au Rouennais après son passage aux stands. Avantage immédiatement perdu par Gasly, confronté à une vitesse de pointe de 10 km/h inférieure au pilote (Ricciardo) qui l'a dépassé. Drôle d'ambiance chez Red Bull….. 

Red Bull entièrement concentré sur Verstappen

En début de saison Pierre Gasly s’attendait à une comparaison douloureuse avec son coéquipier mais certainement pas à ce point ! Verstappen domine avec des scores de 8-0 en course et 7-1 en qualifications. Le Néerlandais s’est aussi offert deux podiums et surtout il s’est régulièrement montré capable d’aller batailler avec les Mercedes et les Ferrari. Alors que le Rouennais n'a jamais été un réel adversaire pour les écuries de pointe.

Max Verstappen, de face, largement devant Gasly (de dos) dans le duel des coéquipiers - Aucun(e)
Max Verstappen, de face, largement devant Gasly (de dos) dans le duel des coéquipiers - Marcel van Hoorn Red Bull Content Pool

Le constat mathématique fait du turbulent batave un indiscutable numéro 1 mais comment expliquer certaines décisions “curieuses” de Red Bull vis à vis du deuxième pilote ? Par exemple une modification des réglages le week-end dernier entre la dernière séance d’essais libres et la qualification. Gasly, qui tournait alors dans des chronos comparables à ceux de son coéquipier, s’est retrouvé le samedi après-midi avec une voiture instable qui a plombé la suite de son week-end. Difficile d’imaginer un tel traitement à Verstappen !

Surtout pas de nouvel échec sur le Red Bull Ring

Arrivé en Formule 1 en 2005, le groupe Red Bull s’est progressivement construit un empire dans la discipline reine du sport automobile. L’entreprise possède deux des dix écuries de F1 et même son propre circuit intégré il y a cinq ans au calendrier du championnat du monde. C'est le "Red Bull Ring", justement visité ce week-end, donc l’occasion pour son propriétaire de multiplier les opérations commerciales à sa gloire. Avec en point d’orgue la course de dimanche…  et la nécessité d’y voir les voitures estampillées “Taureau Rouge” à l’avant du peloton. L’an dernier Verstappen avait parfaitement rempli la mission en remportant ce Grand Prix d’Autriche. 

 Verstappen, star en Autriche après sa victoire l'an dernier dans le Grand Prix national pour Red Bull - Aucun(e)
Verstappen, star en Autriche après sa victoire l'an dernier dans le Grand Prix national pour Red Bull - Joerg Mitter Red Bull Content Pool

C’est donc dans ce cadre bucolique que Pierre Gasly va disputer l’une des courses les plus importantes de sa jeune carrière chez Red Bull. Un bon résultat pourrait le rassurer et -surtout- revaloriser son crédit aux yeux de son employeur. Mais à l'inverse une nouvelle course anonyme dans le peloton serait très mal tolérée par ses dirigeants…. réputés peu patients avec les pilotes en manque de résultats. Pression maxi sur les épaules du Normand ! 

Programme Grand Prix d’Autriche

  • Vendredi : Essais libres 1 et 2
  • Samedi : Essais libres 3 et qualifications à 15h
  • Dimanche : Départ du Grand Prix à 15h10