Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Formule 1: premier et derniers tours fatals aux normands Esteban Ocon et Pierre Gasly au Grand Prix d'Azerbaïdjan

dimanche 29 avril 2018 à 17:22 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Une course frustrante et un épilogue douloureux pour Esteban Ocon au Grand Prix d'Azerbaïdjan de Formule 1. Sa course s'est achevée au 3e virage, puis il a vu son bourreau et son coéquipier monter sur le podium ! Pierre Gasly, lui, perd en toute fin de course une place dans le Top 10.

Pierre Gasly termine 12e du Grand Prix d'Azerbaïdjan de Formule 1
Pierre Gasly termine 12e du Grand Prix d'Azerbaïdjan de Formule 1 © Maxppp - Srdjan SUKI

Normandie, France

Seulement 13 pilotes à l'arrivée de ce Grand Prix d'Azerbaïdjan dans les rues de Bakou. Le tracé de 6km, réputé spectaculaire et sélectif, a tenu ses promesses. Beaucoup d'incidents, dont un fatal à Esteban Ocon, et du suspense jusqu'à l'arrivée. Pour son dixième départ en Formule 1, Pierre Gasly a flirté avec un nouveau classement dans les points.  

Le yoyo de Pierre Gasly

QUALIFICATION : Seulement 17e sur la grille, Pierre Gasly a connu une qualification aussi effrayante que frustrante ! Lancé à 320 km/h, il est arrivé sur son propre coéquipier au ralenti en milieu de piste "J'ai cru que je ne pourrais pas l'éviter,” a indiqué le Rouennais. “En cas de contact, ma voiture aurait pu s'envoler ! Mon tour a été condamné alors que j'étais 0"7 plus vite dans le premier secteur”. 

COURSE : Super départ de Pierre Gasly qui franchit sans encombres le premier virage puis profite des incidents aux deux suivants (dont l'accrochage Ocon-Raïkkönen, voir ci-dessous). La course est neutralisée et le Normand, qui a aussi passé en piste Leclerc et Vandoorme, pointe alors en 9e position dans la file des rescapés derrière la safety car. Au restart il réussit un freinage parfait au premier virage : Hulkenberg et Stroll sont doublés, Gasly est alors 7e. A la fin du 6e tour il s'est offert une progression de 10 places par rapport à sa position sur la grille

Mais la suite sera frustrante pour le pilote rouennais, avec sa Toro Rosso en net déficit de vitesse pure dans le long secteur de 2,2 km à parcourir "pleine charge" (accélérateur à fond). Comme nous l'avions précisé dans la présentation de la course, le moteur Honda n'a pas la puissance nécessaire pour rivaliser avec les V6 turbo hybrides estampillés Mercedes, Ferrari et Renault. En huit tours Gasly voit sept poursuivants l'avaler à l'aspiration (Hulkenberg, Stroll, Raïkkönen, Leclerc, Grosjean, Perez et Alonso). Le Normand se retrouve 14e.....

L'espoir va renaître lors d'une fin de course surréaliste ! Quatre abandons (les Red Bull, Grosjean et Bottas), une nouvelle neutralisation et un restart à quatre tours du drapeau à damiers.  Gasly va brièvement pointer au 9e rang en doublant Magnussen avant de plonger de trois places, victime d'un contact avec la Haas du pilote danois. "Il m'a mis dans le mur" estime le jeune normand ! Magnussen a été sanctionné par les commissaires mais ça ne consolera pas un Gasly privé d'un top 10 après une course difficile.

Pierre Gasly termine donc 12e, doublé dans le final par Vandoorme, Ericsson et, surtout, son coéquipier Hartley. Ce dernier se classe 10e, en s'offrant au passage son premier point en Formule 1. Au championnat de monde, Gasly perd deux places et se retrouve désormais 11e. 

Fin de Grand Prix dès le troisième virage pour Esteban Ocon

QUALIFICATION : Avec une Force India en net progrès, Esteban Ocon s’est solidement qualifié en 7e position, juste devant son coéquipier Sergio Perez. C’est donc avec un certain optimisme qu’il aborde ce Grand Prix réputé sélectif. “La voiture a bien progressé elle mérite d’être à cette place” estime le Normand sur lequipe.frmais c’est un circuit difficile où les occasions pour gagner ou perdre sont nombreuses !”

COURSE : Ocon conserve sa 7e position au départ puis parvient à passer Raïkkönen à la sortie du virage 2. Mais le Finlandais réplique en plongeant à la corde du virage suivant et vient taper la Force India du pilote ébroïcien ! Ce Grand Prix d’Azerbaïdjan s’arrête là pour Ocon.

Je ne sais pas ce qu’il a fait ! Esteban OCON (sur Raïkkönen)

Le Normand est ensuite allé donner son point de vue au micro de Canal + “J’étais devant lui (Raïkkönen) au freinage et pour moi je l’avais passé. Je ne sais pas ce qu’il a fait, s’il a relâché les freins, mais il m’est rentré dedans !”. Les images montrent que le Finlandais était arrivé à mi-hauteur de la Force India lorsque Ocon a braqué à la corde. Visiblement très irrité, le Normand de 21 ans ne mâche pas ses mots vis-à-vis du champion du monde 2007 : “Il n’est pas à la place où il devrait être avec une Ferrari ! Il a déjà fait une erreur hier et il en refait une aujourd’hui !” Des propos tenus pendant la course, alors que Raïkkönen poursuit ce Grand Prix. Le Finlandais profitera d'une cascade d'incidents chez les leaders pour aller chercher la deuxième place ! Comble de la frustration, Esteban Ocon verra aussi son coéquipier Sergio Perez prendre la troisième place ! Premier podium depuis deux ans pour l'écurie Force India. Le Normand, qui ne compte qu'un point au championnat du monde, perd trois places et glisse au 17e rang du classement général. 

Pas la vie de chateau pour Esteban Ocon au Grand Prix d'AzerbaIdjan - Maxppp
Pas la vie de chateau pour Esteban Ocon au Grand Prix d'AzerbaIdjan © Maxppp - Hoch ZWEI

Esteban Ocon a connu ce dimanche le deuxième abandon de sa carrière en Formule 1. L’an dernier c’est au Brésil qu’il n’avait pas vu l’arrivée, éjecté hors piste par Romain Grosjean…. déjà lors d’un premier tour !

Le prochain Grand Prix marquera le début de la saison européenne : Ce sera l'Espagne le 13 mai sur le circuit de Barcelone.