Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Golf : l'incroyable retour de Tiger Woods

lundi 15 avril 2019 à 6:23 Par Marine Laugénie, France Bleu

Tiger Woods a retrouvé dimanche, à 43 ans, sa place au sommet. Il a signé, en remportant le prestigieux Masters d'Augusta, l'un des plus improbables come-backs de l'histoire du sport. Il s’agit de son 15e titre du Grand Chelem, une renaissance après onze années d’attente et de déboires.

Après onze années d'attente, quatre opérations du dos et bien des doutes, Tiger Woods a signé à 43 ans l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire du golf.
Après onze années d'attente, quatre opérations du dos et bien des doutes, Tiger Woods a signé à 43 ans l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire du golf. © Maxppp - Kyodo

Habillé de son emblématique polo rouge, Tiger Woods a donné le tournis à la planète golf. Onze ans après sa dernière victoire à Augusta, l’américain a remporté dimanche le Masters, son 15e titre du Grand Chelem, et signe l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire de son sport. 

Une victoire après une décennie de traversée du désert 

En 2009, la révélation de ses nombreuses liaisons désarçonne celui que l'on croyait à l'époque inébranlable. Tiger Woods se sépare de sa femme, le mannequin suédois Elin Nordegren, avec qui il a eu deux enfants. Il doit faire des excuses publiques et son image s'effrite sérieusement. Sa carrière connaît un premier coup d'arrêt. Il chute mais ne renonce pas. Il va mettre quatre ans à retrouver le fauteuil de N.1 mondial.

Mais en 2014, c'est son physique qui lâche. Touché au dos, il est opéré une première fois en 2014 mais son swing se délite, son mental vacille et son niveau inquiète.  Il réalimente de nouveau la rubrique des faits divers en se faisant arrêter, endormi au volant de sa voiture, sous l'emprise d'un cocktail de médicaments et d'anti-dépresseurs un soir de mai 2017 en Floride.

Un come-back salué dans le monde entier 

"C'est clairement l'une des victoires qui a été la plus dure à aller chercher après tout ce qu'il s'est passé ces dernières années" concède le champion.  La planète s'est empressée de féliciter la légende américaine à commencer par Barack Obama (ancien président des Etats-Unis), sur Twitter: "Revenir et remporter le Masters après tous les hauts et les bas est _un symbole d'excellence, de courage et de détermination_".

Même admiration de la part de Donald Trump : "Quel retour fantastique pour un _gars vraiment génial_".

Autre réaction d'une autre championne. Serena Williams (USA, ancienne N.1 mondiale de tennis, lauréate de 23 titres du Grand Chelem) écrit sur Twitter: _"Je suis littéralement en larmes après avoir regardé Tiger Woods._ Il a réussi quelque chose de grand, comme personne d'autre avant lui. Quand on sait ce que tu as traversé physiquement, revenir et réussir ce que tu viens de faire? Un million de félicitations. _Tu es une source d'inspiration, merci mon ami_".