Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

GP de France Moto : Marc Marquez en pole position, les français relégués loin derrière

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu Azur

C'est la déception pour les deux pilotes français au Grand Prix de France Moto ! Fabio Quartararo et Johann Zarco finissent 10ème et 14ème ce samedi à l'issue des essais qualificatifs. De quoi compliquer la course dimanche.

L'Espagnol Marc Marquez va partir en pole position du Grand Prix de France dimanche
L'Espagnol Marc Marquez va partir en pole position du Grand Prix de France dimanche © Maxppp - Daniel FOURAY/OUEST FRANCE

Le Mans, France

Ils suscitent l'engouement du public français malgré des résultats un brin décevants lors des essais qualificatifs de ce GP de France au Mans : Fabio Quartararo et Johann Zarco vont partir 10ème et 14ème dimanche pour la course

Des conditions météo laborieuses

L'espagnol Marc Marquez a réussi à garder la pole position avec un chrono de 1'40"952, malgré une chute lors des qualifications. Il n'a pas été le seul à perdre le contrôle de sa machine : le regain des averses entre les deux séances de qualifications a créé la surprise, y compris chez les français.  

"Déçu du résultat mais pas de la performance", explique Fabio Quartararo : "les conditions météo étaient compliquées, je suis parti avec des pneus slick et c'était un mauvais choix", reconnait le pilote niçois. "Ne pas mettre les bons pneus au bon moment a été une erreur de stratégie, ajoute Johann Zarco. Derrière, je n'ai pas pu améliorer mes temps". Le pilote, en partant 14ème, signe tout de même sa meilleure qualification depuis son passage sur KTM.

Ambitions mesurées pour la course

En partant de la 4ème ligne dimanche pour la course, Fabio Quartararo devra tout donner pour grapiller des places : "il faudra _s'adapter et faire le meilleur départ possible, vraiment attaquer si c'est sur piste sèche_. Si c'est sous la pluie, je pense qu'on est plutôt bien", estime-t-il. Lui qui a été le plus jeune poleman de l'histoire du GP à Jerez début mai compte miser sur la prise de risques, comme lors des essais, pour viser le podium. 

De son côté Johann Zarco est conscient de la difficulté à remonter : "si on a des conditions météo similaires pendant la course, assez mixtes, je peux viser le top 10, lance le français. _Fabio a les capacités et les moyens pour l'instant d'être devant_".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu