Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Le meilleur résultat possible pour Pierre Gasly, cinquième du Grand Prix de Monaco de Formule 1

Bonne course de Pierre Gasly ce dimanche au Grand Prix de Monaco de Formule 1 : le Normand termine cinquième, son meilleur résultat depuis qu'il porte les couleurs de Red Bull. Il a réussi à effacer le handicap des trois places de pénalité infligées lors des qualifications.

Pierre Gasly, ce dimanche avec la Red Bull au Grand Prix de Monaco de Formule 1
Pierre Gasly, ce dimanche avec la Red Bull au Grand Prix de Monaco de Formule 1 © Maxppp - Hoch ZWEI

Normandie, France

Peu d'abandon , pas de pluie, le Grand Prix de Monaco n'a pas offert de possibilité de remontée aux pilotes du milieu de grille. Dans ce contexte Pierre Gasly a obtenu un résultat très satisfaisant en terminant cinquième. Le Normand a gagné trois places grâce à un bon départ suivi d'un solide rythme de course. Il signe aussi le tour le plus rapide du Grand Prix. 

Le film de la course

Huitième sur la grille de départ après sa pénalité reçue en qualification, Pierre Gasly réussis un bon départ en passant la Toro Rosso de Kvyat par l’extérieur au premier virage. Le Normand pointe au septième rang à la fin du premier tour puis se retrouve rapidement isolé à une seconde de Magnussen (sixième) et avec une marge équivalente sur Sainz (huitième).

La course est neutralisée au huitième tour et Gasly gagne deux nouvelles places en évitant un changement de pneus, contrairement à Magnussen et Ricciardo qui choisissent de (déjà) passer en gommes dures. Ce Grand Prix sera donc pimenté par des stratégies décalées dans le course aux places d'honneurs.

L'intervention de la voiture de sécurité a permis à Gasly de recoller au peloton des leaders et à la relance le Normand reste au contact de la Mercedes de Bottas, mais sans pouvoir l'attaquer sur cette piste trop étroite. Il passe aux stands au 28e tour, pour chausser des pneus médiums alors qu'il reste cinquante tours à couvrir. Il se décale légèrement des pilotes qui suivent. Le Normand se retrouve neuvième.

Le cap du cinquantième tour est franchi sous un ciel toujours menaçant et Gasly a pu récupérer sa cinquième place après les arrêts des pilotes qui avaient retardé leur changement de pneumatiques. Le Normand est à dix-sept secondes de Bottas (quatrième). La Red Bull n°10 a retrouvé son habituelle position isolée entre le groupe des leaders et le reste du peloton et Gasly (re)plonge dans la pitlane à quinze tours de la fin. Comme au Grand Prix de Chine son écurie lui passe des pneus neufs pour aller chasser le meilleur tour en course (crédité d'un point au championnat du monde). Mission remplie au 67e tour, avec un chrono amélioré de six dixièmes de secondes. 

Sa cinquième place "sécurisée" le Normand va finir la course en donnant l'impression de s'amuser avec ses pneus neufs. Il va améliorer à plusieurs reprises le meilleur tour en course, au point de venir à dix-neuf millièmes de secondes du record absolu du circuit. Pour la deuxième fois de sa carrière il empoche le point bonus accordé au pilote le plus rapide sur un tour. 

Cette cinquième place dans ce Grand Prix de Monaco constitue aussi son deuxième meilleur résultat en carrière (la référence reste la quatrième place au Grand Prix de Bahrein 2018) Il a certes profité des malheurs de son pote Charles Leclerc (mal qualifié puis abandon) mais il a eu le mérite de gagner trois places en course. Une au départ (sur Kvyat) et deux autres (sur Magnussen et Ricciardo) en décalant sa stratégie de changement de pneus et -surtout- en maintenant un rythme de course très élevé. 

Ce Grand-Prix de Monaco a été remporté par Lewis Hamilton devant Sebastian Vettel et Valtteri Bottas. Max Verstappen termine quatrième après application d'une pénalité de cinq secondes pour une manoeuvre dangereuse sur Bottas dans la ligne des stands. Prochain Grand Prix dans deux semaines au Canada.

Choix de la station

France Bleu