Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Grappe de Cyrano : le rendez-vous des amateurs, professionnels et passionnés de moto

-
Par , France Bleu Périgord

La Grappe de Cyrano fait partie des "classiques" des courses moto. C'est pourquoi elle réunit ce weekend pas moins de 600 pilotes amateurs, professionnels mais surtout passionnés dans le Bergeracois, au Sud de la Dordogne, pour sa 29ème édition.

Plus de 600 motos étaient sur la ligne de départ ce samedi matin.
Plus de 600 motos étaient sur la ligne de départ ce samedi matin. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Limeuil, France

La 29ème édition de la Grappe de Cyrano a lieu cette année à cheval sur avril et mai, pour être sûr d'avoir du beau temps. Malheureusement, c'est sous la pluie que les plus de 600 pilotes se sont lancés sur les 420 km de course. "C'est vrai que ça attire beaucoup de monde et de la faire c'est plaisant", avoue Stéphane, pilote amateur de 23 ans venu des Hautes-Alpes en famille.

ECOUTEZ | Stéphane, 23 ans participe pour la première fois à la Grappe de Cyrano

Je fais une quinzaine de compétitions par an... ça prend beaucoup de temps et d'argent. Chaque année on se dit qu'on en fera un peu moins... mais au bout du compte, on est mordu
— Stéphane, pilote amateur de 23 ans

Stéphane prêt à repartir sur la deuxième spéciale de la course.  - Radio France
Stéphane prêt à repartir sur la deuxième spéciale de la course. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

"Si je ne fais pas de moto pendant une journée, ça me manque"

Les pilotes viennent de toute la France mais aussi souvent de l'étranger. C'est le cas de Kilian, 21 ans. Ce jeune espagnol devenu professionnel il y a trois ans voyage beaucoup pour assouvir sa passion de la moto. "Mon père courrait il y a quelques années, puis il a arrêté. Il n'a jamais eu le temps de reprendre la course alors il m'a poussé à le faire", raconte le pilote, en anglais. "J'ai eu ma première moto à 8 ans et je n'ai jamais cessé d'en faire. Si je ne fais pas de moto pendant une journée, ça me manque", sourit-il.

Un de ses coéquipiers, Martin, fait lui de la moto depuis douze ans. "Je fais de la moto depuis l'âge de 16 ans", explique-t-il. "Je faisais pas mal de championnats de France et quelques classique et la Grappe fait partie des quelques classiques incontournables en France !". Cette année c'est sa troisième participation à l'épreuve périgourdine.

Après s'être entraîné cet hiver, le Lozérien a attaqué les courses en mars et continuera jusqu'en septembre, alternant les championnats et les classiques. Celui qui a finit 5ème l'année dernière sur la Grappe de Cyrano, est plus sceptique cette année : "Ca va être difficile ce week-end, j'ai moins d'entraînement et il y a plus de monde." Son objectif est pourtant de faire partie des dix premiers pilotes à franchir la ligne d'arrivée dimanche après-midi.

Arrivée dès 16 heures à Bergerac

Les meilleurs pilotes passeront la lignée d'arrivée dès 16 heures ce dimanche à Bergerac. Les festivités sont prévues sur la place de la République. De quoi marquer - pour cette année - la fin d'une course "mythique" pour les motards passionnés.

Choix de la station

France Bleu