Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hockey à Grenoble : "À 1000 personnes, on ne pourra pas tenir la saison"

-
Par , France Bleu Isère

Pour lutter contre la Covid-19, une jauge de 1000 personnes maximum est autorisée pour tous les rassemblements. Pour l'équipe de hockey des Brûleurs de Loups, cela veut dire quatre fois moins de spectateurs qui viennent aux matchs. Une catastrophe économique selon le président du club.

Lukas Horak, le gardien des Brûleurs de Loups, à l'échauffement avant la finale de la coupe de France contre Rouen.
Lukas Horak, le gardien des Brûleurs de Loups, à l'échauffement avant la finale de la coupe de France contre Rouen. © Radio France - Julien Morin

"Un effectif de 1000 personnes dans la patinoire, très sincèrement, _on ne pourra pas tenir la saison_." Jacques Reboh, le président des Brûleurs de Loups, est inquiet alors que la saison de hockey commence ce week-end avec un déplacement des Grenoblois à Nice samedi. Selon lui, l'annonce gouvernementale d'une jauge maximale de 1000 personnes pour tous les rassemblements est une catastrophe économique : "Nos seuls revenus sont issus de la billetterie, et 1000 personnes dans une patinoire qui peut en accueillir 4200, forcément, ça divise nos recettes par quatre." 

Jacques Reboh confie qu'il peut tenir deux ou trois matchs avec 1000 spectateurs dans les tribunes de la patinoire Polesud à Grenoble, mais pas plus : "Si vous ne mettez personne dans la patinoire, je ne vais pas non plus vendre de boissons, de polos ni de maillots." Pour l'instant, cette mesure qui limite la présence de spectateurs est effective durant 15 jours et le président de l'équipe de hockey grenobloise espère que d'ici là, le gouvernement reverra sa copie et assouplira la règle. "J'ai espoir que l'on puisse très vite revenir à une jauge un peu plus riche et tendre vers 1500-2000 places, ce qui nous permettrait d'avoir un équilibre économique." Les Brûleurs de Loups jouent leur premier match à domicile le 18 octobre face à Gap. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess