Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

GF38, FCG : ce week-end qui peut tout changer pour le sport grenoblois

vendredi 4 mai 2018 à 13:16 Par Florine Boukhelifa, Nicolas Crozel et Antonin Kermen, France Bleu Isère

Dès vendredi soir, le GF38 peut décrocher son billet pour la Ligue 2 et le FCG dispute dimanche la finale de la Pro D2 face à Perpignan à Toulouse en direct sur France Bleu Isère. Les deux clubs ont leur destin en main !

Le GF38 et le FCG pourraient tous les deux monter en Ligue 2 et Top 14 ce week-end.
Le GF38 et le FCG pourraient tous les deux monter en Ligue 2 et Top 14 ce week-end. © Maxppp -

Grenoble, France

Du foot, du rugby, deux matchs, des milliers de supporteurs et peut-être deux victoires qui peuvent, ce week-end, propulser pour les équipes de Grenoble dans une autre dimension. 

Ce vendredi soir, le GF38 peut décrocher la lune, valider avant même la dernière journée du championnat de National, sa remontée en Ligue 2.  Pour cela il faut que Grenoble (le deuxième) aille s'imposer à Concarneau et que dans le même temps Béziers (troisième) perde à Chambly dans l'Oise (actuel huitième). Ce scénario éviterait d'attendre une dernière journée forcément crispante, vendredi prochain, au cours de laquelle le GF38 recevra L'entente Sanois Saint-Gratien pendant que Béziers recevra le finaliste de la coupe de France, le club des Herbiers qui bataille pour assurer son maintien en National. 

"Le GF38, un promu pas tout à fait comme les autres"

Une montée en Ligue 2, sept ans après la faillite du club et sa dégringolade en CFA 2, ce serait pour le GF38 promu cette saison en national, une magnifique performance, mais pas non plus une totale surprise estime le "monsieur sport" de France Bleu Isère Antonin Kermen. "C'est un promu qui joue au Stade des Alpes, qui a un gros public, un gros budget d'ailleurs et cette montée ils l'ont préparé dès le milieu de la saison, quand ils ont vu qu'ils avaient bien commencé la saison, ils ont encore renforcés l'effectif au mercato d’hiver pour justement être capable de jouer cette montée jusqu'au bout." 

Ce qui est sûr c'est que même si rien n'est joué et que ce sera peut-être serré jusqu'au bout, "les grenoblois ont leur destin en main s'ils gagnent les deux derniers matchs ils sont sur de monter" rappelle Antonin Kermen. Si par malheur ils se faisaient doubler dans ce sprint final par Béziers et ne terminaient que troisième de National, les grenoblois auraient encore une chance de monter en Ligue 2 en passant par un barrage contre le 18ème de Ligue 2, avec potentiel match aller au Stade des Alpes le mardi 22 mai et retour à l’extérieur le dimanche 27 mai.

Oublions ce scénario, misons tout sur une victoire ce soir en Bretagne. Le coup d'envoi du match sera donné à 20 heures au stade Guy-Piriou, à Concarneau.

"3500 Grenoblois pour pousser les rouges et bleus à un nouvel exploit"

Pendant que le GF38 savoure cette fin de saison alléchante, le FCG lui prépare une finale "inespérée" dimanche après midi face à Perpignan à Toulouse. Des rouge et bleu qui impressionnent en cette fin de saison. Relégués en Pro D2 il y a un an, ils n'imaginaient pas se retrouver cette saison en finale. Pas grand monde d'ailleurs ne misait sur eux, le week-end dernier face à Montauban en demi-finale et pourtant il sont allés créer l'exploit sur la pelouse montalbanaise sur le score de 22-15.

Depuis, les places pour assister au match face à Perpignan se sont arrachées. Pas moins de 3500 supporteurs grenoblois sont attendus au stade Ernest-Wallon, à Toulouse. Face à eux, une dizaine de milliers de supporteurs catalans, venus en voisin encourager l'USAP. Les pronostics annoncent une victoire de Perpignan mais Grenoble est dans une "bonne dynamique" selon Antonin Kermen : "Quand on regarde l'ensemble de la saison, il y a un peu de logique à les retrouver là. Après un très bon début de saison et un gros coup de mou cet hiver, les grenoblois ont retrouvé un véritable état d'esprit. C'est un super groupe, composé de vrais guerriers." Pour notre journaliste, une chose est sûre, les joueurs qui ont dors et déjà réalisé une belle saison "n'ont rien à perdre", alors allez Grenoble !

Antonin Kermen nous détalle les enjeux de ce week-end au cours duquel le sport grenoblois peut changer de dimension