Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Hand : Jean-Pierre Gontier lâche le Fleury Loiret Handball

lundi 11 février 2019 à 20:28 Par Patricia Pourrez, France Bleu Orléans

Après 15 ans passés à la présidence du club de hand féminin, Jean-Pierre Gontier a décidé de tout arrêter à la fin de la saison. Il retirera également le partenariat qu'il portait avec le groupe Leclerc. C'est une décision " irrévocable" qui pourrait mettre le club en difficulté.

Jean Pierre Gontier lors d'un match au Palais des Sports
Jean Pierre Gontier lors d'un match au Palais des Sports - @FleuryLoiret Handball

Loiret, France

Au siège du club, à Fleury les Aubrais, Jean-Pierre Gontier a convoqué la presse ce lundi soir, juste avant un Conseil d'Administration. Le chef d'entreprise le dit d'emblée : " Ce soir, je suis triste, malheureux !! Mais, ma décision est prise, j'arrête tout au Fleury Loiret Handball".  Il y a 3 ans, déjà, Jean-Pierre Gontier avait menacé de jetter l'éponge pour obtenir la rénovation de la salle Albert Auger de Fleury. Aujourd'hui, sa décision est dit-il " irrévocable"

" Ca fait 15 ans qu'on me crache à la figure" 

Depuis 15 ans, Jean-Pierre Gontier a contribué à hisser le club de Fleury au plus niveau. Mais aujourd'hui, " trop, c'est trop, je ne suis pas une vache à lait et j'en ai marre qu'on me crache à la figure et qu'on crache sur le sport féminin". Jean-Pierre Gontier vise la Métropole d'Orléans qui vient de récupérer dans ses compétences le sport professionnel. Sauf que pour Fleury, la subvention reste bloquée à 100.000 euros. " Moi j'ai cru naïvement qu'en passant dans le giron de la Métropole, on aurait quelques avantages. Mais non !! On est toujours à 100.000 euros de subvention quand le basket lui est soutenu à plus d'un million d'euros."  Jean-Pierre Gontier rappelle d'ailleurs qu'on lui a promis que le club pourrait s'installer au Palais des Sports d'Orléans quand la Grande Salle Co'Met ouvrirait : " Mais j'en peux plus d'attendre. La passion du sport m'a doute rendu crédule et là, je dis stop, ça suffit". 

Jean Pierre Gontier explique son départ au micro de France Bleu Orléans

Quelles conséquences pour le club ? 

Si Jean-Pierre Gontier a décidé de quitter la présidence du club à la fin de la saison, il ne renouvellera pas non plus son engagement en tant que patron du supermarché Leclerc. C'est le sponsor principal qui va disparaitre, il représentait 40% des partenaires privés. " J'ai bien conscience que ça peut mettre le club en difficulté" confie Jean Pierre Gontier " Mais il faut assumer. Maintenant, je vais profiter des 4 mois qu'il me reste pour aider le club à trouver de nouveaux partenaires."  Cette décision pourrait aussi déstabiliser l'équipe, actuellement 5ème de la Ligue Féminine. Pour l'instant en tous cas, toutes les filles se disent solidaires avec leur club