Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Handisport natation : Arthur Ferrier repart avec la médaille d'or

-
Par France Bleu Saint-Étienne Loire

Le championnat de France handisport de natation moins de 20 ans s'est terminé samedi au centre nautique Yves Nayme de Saint-Etienne. Il a réuni 78 nageurs de 35 clubs venus de toute la France et même de Guyane et de Belgique. Le jeune Arthur Ferrier, de St Barthelemy- Lestra, repart avec la médaille d’or du 50m brasse et il n’était pas le seul à repartir avec le sourire.

Le championnat de France handisport de natation moins de 20 ans réuni 78 nageurs de 35 clubs venus de toute la France
Le championnat de France handisport de natation moins de 20 ans réuni 78 nageurs de 35 clubs venus de toute la France © Radio France

Samedi, il y avait des médailles en pagaille dans l’eau du bassin du centre nautique Yves Nayme de Saint-Etienne. Le championnat de France handisport de natation moins de 20 ans s’est terminé hier, après avoir réuni 78 nageurs de 35 clubs venus de toute la France et même de Guyane et de Belgique.

Moi, je travaille dans la natation pour avoir des résultats, pour gagner…. Valide ou pas valide, c’est la même chose pour tout le monde

Le jeune Arthur Ferrier, de St Barthelemy- Lestra, à coté de Feurs a raflé hier au championnat de France handisport de natation la médaille d’or du 50m brasse. Son titre, à ses yeux, fait écho à sa devise : "On n'a rien sans rien. "

JDS - PASTILLE ARTHUR FERRIER

Le jeune champion poursuit : "Il faut travailler dur, autant dans le sport que dans la vie professionnelle. Moi, je travaille dans la natation pour avoir des résultats, pour gagner…. Valide ou pas valide, c’est la même chose pour tout le monde. "

 

Épuisée et radieuse

Il y avait bien quelques déçus en sortant du bassin du centre nautique, mais dans l’ensemble, l’heure était plutôt à la bonne humeur. Emeline dégage ses cheveux mouillé de sa veste kaki, elle est épuisée mais radieuse… La nageuse repart avec le prix Jean Molin du 200 mètres nage libre, récompense d’un entrainement acharné :

handi - emeline

théo
théo © Radio France

 

Dehors, Théo montre ses médailles, il en a gagné cinq. Tout sourire dans son fauteuil, il tient tout de même à faire passer un petit message : "J’aimerais bien que le handisport soit un peu plus médiatisé. Par exemple, que les J.O soient traités comme des J.O normaux…et pas limité à un résumé à 4h du matin !" "Que ce soit normal…que ce soit cool, quoi ! ", ajoute-t-il.

emeline
emeline © Radio France

handi - theo

En somme, que le handisport soit un peu plus visible, pour montrer que valide ou pas, le travail et l’entrainement finissent toujours par payer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess