Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Hockey : la saison reprend dans l'incertitude pour les Boxers de Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Les Boxers de Bordeaux disputent leur premier match amical, ce mardi (20h30) à Meriadeck, contre les Remparts de Tours (D1). Le club devrait commencer la Ligue Magnus avec des points en moins. Une sanction infligée par la Fédération à cause du déficit de l'an passé.

Les Boxers célèbrent leur qualification en demi-finale l'an prochain contre Gap. Ils s'inclineront ensuite contre Grenoble.
Les Boxers célèbrent leur qualification en demi-finale l'an prochain contre Gap. Ils s'inclineront ensuite contre Grenoble. © Maxppp - Maxppp

Si la saison des Boxers de Bordeaux démarre ce mardi, pour les matchs amicaux, elle sera influencée par ce qui se passe actuellement en coulisse. On devrait en effet connaître en fin de semaine, voire en début de semaine prochaine les sanctions infligées aux Boxers par la Fédération française de hockey sur glace (FFHG). 

Loin de la glace, l'été des Boxes a en effet été compliqué. Ils avaient d'abord été interdits de participer à la Ligue Magnus 2018/2019 par la Commission nationale de suivi et de contrôle de gestion (CNSCG). Les Boxers avaient ensuite été réintégrés en appel. Ils pourront donc affronter Strasbourg, le 28 septembre, pour la reprise du championnat, mais sous conditions. Ce qui est sûr, c'est que la Fédération a demandé au club de faire des efforts sur la masse salariale. Et que Bordeaux va démarrer la saison avec un handicap de points. En 2016, Grenoble avait ainsi débuté la saison à -6. 

Les joueurs et le personnel ont accepté une baisse des salaires

Des sanctions en raison du déficit que le club a creusé la saison dernière, et dont le montant n'est pas connu. "Il s'explique par la masse salariale, puisque l'on a dû recruter de nombreux joueurs pour pallier les blessures", explique Thierry Parienty, le président des Boxers. Mais pas seulement, c'est une multitude de petits détails, au niveau des dépenses et d'un manque à gagner"

Tout le monde est dans le même bateau, assure le président Thierry Parienty.  - Radio France
Tout le monde est dans le même bateau, assure le président Thierry Parienty. © Radio France - Thomas Coignac

Alors, le club a fait en sorte de baisser sa masse salariale, notamment en renégociant les contrats des joueurs et des salariés du club à la baisse. "Tout le monde est dans le même bateau, continue le président. Et je les en remercie, ils ont de grandes valeurs". Par contre, deux joueurs, qui devaient être au club cette saison, ne l'ont pas accepté, et ne porteront finalement pas le maillot bordelais. Le Canadien Olivier Latendresse, qui devait signer, a finalement rejoint Grenoble. Le Slovaque Dominik Kramar a également décidé de ne pas poursuivre l'aventure. 

Le club assure qu'ils seront remplacés par des joueurs de niveau équivalent. Mais, avec ce retrait de points, et un effectif considérablement rajeuni, il semble difficile d'être aussi ambitieux, pour une équipe qui annonçait viser le Top 4. "On verra quand on saura avec quel handicap on démarre, sourit Parienty. Mais on espère aller en play-offs. Et ensuite, tout peut se passer". Remontés en Ligue Magnus en 2015, les Boxers de Bordeaux restent sur deux demi-finales sur les deux dernières années. Et veut encore davantage se structurer, avec de nouveaux vestiaires, une équipe U20 élite confiée au jeune retraité Julien Desrosiers, ou encore l'inauguration d'une véritable boutique au mois de décembre. 

Le récapitulatif des mouvements 

Les départs

  • Vincent CADREN (retraite)
  • Lionel TARANTINO (Anglet)
  • Felix PETIT (Canada)
  • Julien DESROSIERS (retraite)
  • Spencer EDWARDS (Amiens)
  • Patrick MC EACHEN (Orli Znojmo, Autriche) 
  • Dominik KRAMAR (?)
  • Ronan QUEMENER (?)
  • Nicolas BESCH (?)
  • Antti JAATINEN (?)
  • Victor GOY (Mont-Blanc)
  • Mathieu ANDRE (?)

Les arrivées

  • Andrew JOHNSTON (Chamonix)
  • Aziz BAAZI (Grenoble)
  • Alexandre MULLE (Epinal)
  • Jakub MELISKO (Dukla Michalovce, Slovaquie)
  • Victor BARBERO (HC Ajoie, Suisse)
  • Julian JUNCA (Vaujany)
  • Jules LEFEBVRE (Rouen U20)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu