Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Hockey D1 : l’Hormadi veut briser la glace

samedi 10 mars 2018 à 9:00 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Les phases finales du championnat de France de D1 de hockey (la 2e division) débutent samedi et dimanche. Après 4 échecs consécutifs, Anglet a annoncé dès le début de la saison son ambition de remporter le titre. Leader de la phase régulière, l'Hormadi fait figure de grand favori.

Vitesse et détermination seront nécessaires aux joueurs de l'Hormadi pour enfin décrocher le titre
Vitesse et détermination seront nécessaires aux joueurs de l'Hormadi pour enfin décrocher le titre © Radio France - Thibault Vincent

Anglet, France

L’Hormadi entre dans le vif du sujet ce week-end. Ce pourquoi tout joueur de hockey chausse les patins en plein été. Les phases finales. Avec au bout, le Graal après lequel les Angloyes patinent en vain depuis si longtemps. Mais cette fois, leader de la phase régulière et ambition assumée, ils font figure d’archi-favoris à l’heure d’affronter Mont-Blanc en quart de finale.

L'avantage de la glace de bout en bout

Anglet a affiché ses objectifs ambitieux d’entrée. La première place de la phase régulière et le titre, dont découlera, sous-réserve de satisfaction aux exigences administratives et financières, la montée en Ligue Magnus. Rien que cela. 

Le premier palier a été franchi avec succès. Les Angloyes ont su résister aux retours de Brest et Besançon pour terminer la phase inaugurale dans la peau du leader. Elle leur assure l’avantage de la glace pendant toute la durée des phases finales – dont les oppositions se disputent en 3 matchs gagnants (le premier à 3 victoires s’impose) – avec réception des 2 premières manches de la série et de l’éventuel 5e match décisif.

La pression du chassé

Un avantage capital, qu’Anglet n’avait encore jamais décroché depuis sa remontée en D1 en 2010. Lors des saisons 2014-2015 (Bordeaux) et 2015-2016 (Nice), les Basques s’étaient justement inclinés en finale face aux leaders de la saison régulière. Eliminés en quart de finale en 2014 et en demi-finale l’an passé, les hommes d’Olivier Dimet espèrent enfin vaincre le signe indien pour leur 5e participation consécutive aux play-offs.

Les joueurs de l'Hormadi en cercle autour de leur entraineur Olivier Dimet (de dos sans casque) - Radio France
Les joueurs de l'Hormadi en cercle autour de leur entraineur Olivier Dimet (de dos sans casque) © Radio France - Thibault Vincent

Forts de ces expériences malheureuses et d’un effectif bâti pour aller au-bout, enrichi d’éléments rompus à ces matchs couperets, Anglet fait figure d’ogre à abattre. Une pression que les joueurs de la Barre devront savoir encaisser. 

Mont-Blanc décomplexé ?

Et ce dès les quarts de finale face au 8e et dernier qualifié. Les Yetis du Mont-Blanc, un groupe de jeunes français essentiellement, n’ont rien à perdre dans cette série. Les promus ont déjà dépassé leurs objectifs et seront sans pression. Rien de mieux pour entrer dans le grand bain.