Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Hockey : Rouen s'incline contre Grenoble aux tirs aux buts

Sur la glace de la patinoire de l'île Lacroix, les Dragons de Rouen se sont inclinés 4 à 3 contre les Brûleurs de Loups de Grenoble. Ils ont pourtant mené 2 à 0 en début de match.

La patinoire de Rouen était à guichets fermés pour ce match.
La patinoire de Rouen était à guichets fermés pour ce match. © Radio France - Théophile Pedrola

Rouen, France

C'était soir de gala à la patinoire de l'île Lacroix. Les champions de France en titre, Grenoble, viennent défier Rouen. La patinoire est pleine à craquer et chaude comme un volcan, le match peut débuter. 

Les Dragons commencent superbement bien leur match en étouffant les Grenoblois. Rouen est sur un nuage et s'envole au classement grâce à un doublé de Nesa en trois minutes (6e et 9e). Malheureusement, un gros trou d'air a permis aux Brûleurs de Loups de se refaire la cerise, et de marquer deux fois (14e et 17e) afin de terminer ce premier tiers à 2-2. Un moindre mal pour les champions de France. 

Le deuxième tiers fut bien plus tactique. Les contacts s'intensifient, les deux équipes se livrent une véritable bataille et les Dragons reprennent l'avantage par Maia (32e). Le seul but marqué dans ce deuxième tiers. 

Un troisième but encaissé en supériorité numérique

Enfin, la fin de match approchant, Grenoble n'était pas serein. Les mauvais coups pleuvent et les suspensions aussi. C'est d'ailleurs en infériorité numérique que les Isérois égalisent (49e), sur une erreur individuelle rouennaise.  Le match se termina sur une égalité, la prolongation ne donnant rien, c'est les tirs aux buts qui ont départagés les deux équipes.

Le destin a mis du temps avant de choisir son camp. Rouen n'a marqué qu'un seul tir au but, par Maia, en ratant huit. Grenoble s'imposant sur sa neuvième tentative. 

"On est un peu frustrés, constate Vincent Nesa, double buteur ce soir. On a été plus constants que d'habitude mais on donne beaucoup d'occasions. Ce sont ces détails qui nous font perdre. On n'a pas été meilleurs en supériorité numérique. En plus on ne rejoue que dans une semaine, ça peut faire mal à l'orgueil. Mais on sait ce qu'on vaut. Le Championnat est encore long." L'entraîneur Fabrice Lhenry, lui, voit plutôt le verre à moitié plein après cette défaite : "A cinq contre cinq on a été très productifs, collectivement, on a été bons contre l'une des meilleures équipes du championnat, on a mené de deux buts. Après, ça s'est joué aux penaltys où c'est un peu la roulette russe. Mais les joueurs ont répondus présent, et il faut bâtir là-dessus." 

Avec cette victoire, Grenoble garde la tête du classement et Rouen n'a déjà presque plus le droit à l'erreur contre Amiens, lors de son prochain match, dans une semaine, une nouvelle fois à domicile.  

Choix de la station

France Bleu