Tous les sports

Hockey sur gazon : cap sur l'Europe pour les filles du SAM

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde mercredi 4 juin 2014 à 6:00

Première européenne pour les joueuses du SAM.
Première européenne pour les joueuses du SAM. © Christian Couly

Pour la première fois dans l'histoire du club, les Mérignacaises vont disputer une coupe d'Europe à Porto à partir de vendredi. Il ne s'agit que de la troisième division continentale mais cette participation récompense le travail entrepris pour sortir la discipline de l'anonymat.

C'est une récréation qu'elles se sont offertes et elles comptent bien en profiter . Finalistes du championnat de France Elite la saison dernière, les joueuses du SAM ont gagné le droit de faire leurs premiers pas sur la scène continentale.

Il ne s'agit pas de la grande coupe d'Europe (les meilleures se retrouveront au même moment en Angleterre) mais cette escapade portugaise montre la progression d'un club qui commence à prendre racine sur les hauteurs du hockey français.

Avec pas loin de 300 licenciés, le SAM présente la particularité d'être un club 100 % féminin . Sans beaucoup de moyens, il commence à rivaliser avec des adversaires, notamment dans le Nord de la France, où le hockey sur gazon est historiquement plus implanté.

Grèce et Gibraltar au menu

Situé autour de la 20e place mondiale, le hockey tricolore (12.000 licenciés dont seulement 1.800 féminines ) a encore du mal à soutenir la comparaison avec les meilleures nations mais travaille à réduire l'écart à l'image de son équipe masculine passée tout près de la qualification pour les JO de Londres.

À Porto, Mérignac part dans l'inconnu avec deux matches face aux Grecques d'Imittos et aux Eagles de Gibraltar. Des oppositions, a priori à sa portée, qui pourraient lui permettre d'être lundi au rendez-vous de la finale.

Le tournoi va de toutes façons servir de répétition générale avant l'objectif de la fin de saison : la demi-finale du championnat face aux Nordistes de Lambersart (défaite 2-1 à l'aller) qui aura lieu le 15 juin au domaine de Rocquevielle.

La priorité des Mérignacaises cette saison reste le championnat de France. - Aucun(e)
La priorité des Mérignacaises cette saison reste le championnat de France.

Peggy Bergère : "Même si on progresse, on est quand même à la traîne"