Tous les sports

Hockey sur glace - finale D1 : Les Boxers s'imposent (5-4) à Anglet et reprennent la main

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde et France Bleu Pays Basque dimanche 29 mars 2015 à 23:25

Les Boxers ont souffert mais ramènent une précieuse victoire du Pays Basque.
Les Boxers ont souffert mais ramènent une précieuse victoire du Pays Basque. © Radio France

Bordeaux n'a pas tardé à réagir. Battus pour la première fois à domicile samedi, les Bordelais sont allés chercher la victoire en terre basque grâce notamment à un Sebastian Ylönen décisif lors de la séance des tirs au but. À eux d'enfoncer le clou mardi à Mériadeck.

Avant cette finale, les entraîneurs des deux équipes étaient d'accord sur un point. Le derby aquitain, ofrant au vainqueur un ticket pour la Ligue Magnius, serait serré. Après les deux premiers matches, difficile de leur donner tort.

Samedi, Anglet est venu s'imposer en Gironde au terme de la mort subite (1-2). Dimanche, Bordeaux lui a rendu la monnaie de sa pièce à l'issue d'une séance de tirs au but anxyogène .

Les Boxers pensaient pourtant s'être facilité la tâche . D'abord en prenant le meilleur départ et en bouclant le premier tiers sur le score de 3-1. Ensuite, en inscrivant par Aymeric Gillet à un quart d'heure de la fin, le but du 4-2 qu'on pensait libérateur.

Il a fallu des nerfs solides pour s'imposer à la La Barre. - Radio France
Il a fallu des nerfs solides pour s'imposer à la La Barre. © Radio France

Mais devant son public, l'Hormadi s'est accroché et a réussi à refaire son retard pour embarquer les Boxers dans une prolongation irrespirable mais sans but.

Mardi, la patinoire Mériadeck sera beaucoup trop petite

Déjà décisif en maintenant son équipe à flot lors d'un deuxième tiers où elle a écopé de 10mn de pénalité, le gardien bordelais Sebastian Ylönen a confirmé son énorme potentiel en arrêtant les trois tirs au but basque. Côté Boxers, Zbyniek Hampl a trouvé le chemin de la cage. Suffisant pour remporter ce match haletant.

Bordeaux égalise donc à un partout dans la série et reprend l'avantage au moins sur le plan psychologique . En cas de victoire mardi à domicile, les joueurs de Martin Lacroix mettrait en effet une pression énorme aux Basques avant de retrourner mercredi à Anglet et de jouer le cas échéant la "belle" décisive devant leur public trois jours plus tard à Mériadeck.

François Paquin : "On a mis nos c... sur la glace"