Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Tous les sports

Hockey-sur-Glace : l'Hormadi pas candidate pour un repêchage en Ligue Magnus la saison prochaine

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Contactée par la Fédération, l'Hormadi d'Anglet ne déposera pas de dossier pour un repêchage en Ligue Magnus. Lyon et Nice sont les deux clubs encore en lice pour prendre la place laissée vacante dans l'élite du hockey français suite à la fusion entre Morzine/Avoriaz et Chamonix.

Les Aigles de Nice vs Anglet Hormadi Elite
Les Aigles de Nice vs Anglet Hormadi Elite © Radio France - Camille.Sansen@France Bleu Azur

Anglet, France

Battus, comme l’an passé, en Finale de Division 1 par Nice (3 victoires à 2), les hockeyeurs d’Anglet se préparent à repartir en septembre prochain dans le championnat du 2e échelon national avec l'ambition cette fois de remporter le titre et de gagner leur place dans l’Elite sur la glace la saison prochaine.

L'Hormadi, suite à la libération d’une place en Ligue Magnus consécutive à la fusion de Morzine-Avoriaz et Chamonix, a pourtant été sollicitée par la Fédération Française de Hockey-sur-Glace, au même titre que Briançon, Lyon et Nice, afin de déposer un dossier de candidature pour intégrer l'élite du hockey. Après réflexion, convaincus de n'avoir aucune chance et conscients du risque de se brûler les ailes alors qu'ils viennent de boucler un 10e exercice consécutif avec un budget (750.000 euros environ) à l'équilibre, les dirigeants angloys ont finalement décidé de ne pas relever le défi. Explications de Germain Gouranton, co-président de l’Hormadi.

Les joueurs de l'Hormadi se congratulent après une victoire - Radio France
Les joueurs de l'Hormadi se congratulent après une victoire © Radio France - Tibo Vincent

France Bleu Pays Basque : Vous avez jusqu'à ce dimanche pour déposer un dossier de repêchage en Ligue Magnus. Pourquoi ne pas le faire?

Germain Gouranton : "Nous ne déposerons pas de dossier d'ici dimanche. Nous ne le ferions (et j'utilise le conditionnel) que si nous étions activé sur des faits sérieux, c'est-à-dire si Nice et Lyon ne répondent pas favorablement aux attentes de la Fédération. Cela ne devrait pas être le cas. Pour être clair, nous n'allons pas gaspiller notre énergie dans ce dossier. Dans l'ordre, Nice est le premier club sollicité en tant que vainqueur du championnat de D1. Lyon vient tout de suite après, puis Briançon et enfin Anglet. Le dossier de Lyon est prêt, carré, validé et peut donc répondre aux attentes. Nice a déjà évolué en Ligue Magnus et semble être intéressé. Son dossier sera validé, ou pas. Mais que ce soit Lyon ou Nice, l'un de ces deux clubs a de très fortes chances de remplir les conditions. De notre côté, nous préparons donc la prochaine saison de Division 1."

Si j'avais cent euros en poche pour parier, j'en miserais 80 sur Lyon, 20 sur Nice, zéro sur nous.

Même en déposant un dossier, les chances d'Anglet sont quasi nulles ?

"Si j'avais cent euros en poche pour parier, je miserais 20 euros sur Nice, 80 sur Lyon et zéro sur nous et Briançon. Aujourd'hui, la question du repêchage ne se pose pas. Après, si les dossiers des autres clubs ne sont pas validés, nous n'hésiterons pas à en déposer un, mais la question ne se pose pas aujourd'hui. Nous nous attelons essentiellement à préparer une équipe qui pourra nous amener en finale de la D1 la saison prochaine et surtout à la gagner. Une équipe de Division 1 renforcée par rapport aux deux années précédentes."

6 prolongations de joueurs et bientôt 6 de plus

La priorité des Angloyes est de prolonger leur effectif en gardant les joueurs qui correspondent aux attentes du club sur la glace et dans le vestiaire, et particulièrement les français. Dans la semaine le club a annoncé une première vague de prolongations pour la saison prochaine : les attaquants français Mathieu André et Matthieu Vissio, le Suédois Alexandre Olsson, meilleur passeur de D1 et 2e meilleur pointeur (40) de l'équipe cette saison, le Canadien Matthew Brenton, mais aussi le gardien Olivier Richard et le défenseur Mathieu Pons qui signent leur 1er contrat professionnel.

Mathieu André attaquant de l'Hormadi sera de l'effectif 2016/17 - Radio France
Mathieu André attaquant de l'Hormadi sera de l'effectif 2016/17 © Radio France - Thibault Vincent

Le club indique également être en discussions avancées avec 6 autres joueurs : l'attaquant et capitaine mythique Xavier Daramy, les défenseurs Dave Grenier, Thomas Baubriau et Kevin Maso et les attaquants Benoit Ladonne et Florent Neyens, dont les signatures pourraient être rapidement annoncées.

Côté départs, l'attaquant Lukas Zeliska qui n'a pas convaincu cette saison a d'ores et déjà signé à Cholet, le défenseur et showman adulé par le public de la patinoire de la Barre Liro Vehmanen va lui effectuer un essai chez lui à Ässät en Finlande, l'attaquant tchèque Tomas Rubes et le gardien Sébastien Raibon pourraient également quitté la maison angloye. Reste les cas de Franck Dessolain (gardien), Nicolas Thos, Maxime Suzzarini, Jakub Wanacki (défenseurs), Léo Dutruel, Livo Hokkanen, Benjamin Lagarde (attaquants)