Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hockey-sur-glace : les Gothiques d'Amiens retrouvent la Ligue Magnus à Nice

-
Par , France Bleu Picardie

Près de deux mois et demi après leur dernier match en Ligue Magnus de hockey-sur-glace, les Gothiques d'Amiens retrouvent le championnat mis sur pause à cause de l'épidémie de Covid-19. Les Picards se déplacent à Nice ce mardi (18h30).

Jérémie Romand face à Nice en 2018
Jérémie Romand face à Nice en 2018 © Maxppp - Maxppp

"Oui il y a de l'excitation de retrouver la compétition", s'enthousiasme Thomas Suire à la sortie de la séance d'entraînement sur la glace du Coliseum. Ce mardi, le jeune attaquant des Gothiques d'Amiens et ses partenaires reviennent à "la routine" d'un jour de match. Et comme cela fait longtemps qu'il n'a plus goûté aux joies de la Ligue Magnus, le Picard est même "content de retrouver les longs trajets en bus!"

La Ligue Magnus reprend en effet pour Amiens après deux mois et demi de pause forcée à cause du coronavirus. Même s’ils jugent que la compétition à huis clos n’est pas viable économiquement à cause du manque à gagner de la billetterie, les clubs ont tout de même décidé de jouer au moins les trois matches de cette semaine en attendant peut-être une évolution des restriction sanitaires. C’est dans ce contexte compliqué qu’Amiens se déplace chez les Aigles de Nice

Garder tout le monde concerné

Depuis la large victoire (7-0) contre Briançon en octobre, il y a bien eu quelques matches amicaux et une qualification pour les huitièmes de finale de Coupe de France arrachée il y a trois semaines sur la glace du grand rival, Rouen mais l’activité des Gothiques reste tout de même très ralentie. L’un des grands enjeux pour l’entraîneur Amiénois Anthony Mortas, c’est de faire en sorte que tout le monde reste concerné. 

Nerveusement pour les joueurs c'est difficile

"Quand on est sportif professionnel, on s'entraîne pour quelque chose et c'est vrai que depuis le début de saison il y a beaucoup, beaucoup trop d'entraînements pour peu de matches. Donc il y a des hauts et des bas, des jours où ça va bien d'autres où c'est un peu plus dur. Même pour moi c'est parfois compliqué, il faut se triturer les méninges pour trouver des exercices qui sortent un peu de l'ordinaires mais qui ne sont pas trop compliqués, parfois ça m'arrive de faire fausse route. C'est compliqué pour tout le monde. C'est une saison qui est vraiment très particulière et nerveusement pour les joueurs c'est difficile mais on doit vivre avec cette situation."

Le risque de se blesser

Anthony Mortas et son staff surveillent comme le lait sur le feu la forme physique des joueurs pour éviter au maximum les blessures lors de ces trois matches en cinq jours. "On a vu par exemple qu'il y a eu plus de blessés à la reprise du foot, même chose après le lock-out en NHL aux Etats-Unis donc il faut faire attention". Mais le coach des Gothiques se dit impressionné par le travail de son groupe. « Tout le monde est à fond à l’entraînement » dit-il. 

Ce mardi, il sera privé de deux de ses défenseurs. Romain Bault et Dan Gibb sont blessés. Après ce déplacement à Nice les Gothiques enchaîneront deux matches à domicile dans un Coliseum à huis clos. Vendredi ils recevront Chamonix avant d'accueillir Bordeaux le lendemain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess