Tous les sports

Il n'y a pas de gravier sur les routes de l'Ardéchoise

Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 7 juin 2014 à 6:00

L'Ardéchoise et sa sculpture
L'Ardéchoise et sa sculpture © Radio France - Stéphane Milhomme

Le Conseil général de l'Ardèche réagit aux propos de l'organisateur Gérard Mistler. Il regrettait mercredi dernier que des routes fraîchement entretenues comportent encore beaucoup de graviers et gravillons. Mais tout a été fait dans les temps pour les cyclosportifs et autres utilisateurs des routes de l'Ardèche

"Blessé et surpris". Robert Cotta vice-président du Conseil général de l'Ardèche en charge des routes. L'élu a tenu à remettre les pendules à l'heure. Mercredi dernier dans un article du Dauphiné Libéré relayé sur France Bleu Drôme Ardèche, Gérard Mitsler regrettait que des routes fraîchement entretenues comportent encore beaucoup de gravier.

Il n'y a pas de gravier sur les routes de l'Ardéchoise - Radio France
Il n'y a pas de gravier sur les routes de l'Ardéchoise © Radio France - Stéphane Milhomme
Le gravier balayé cette semaine

Le Conseil général et son service des routes rejettent donc ces accusations : le gravier -qui recouvre le nouvel enduit sur la route- a été balayé cette semaine, comme prévu dix jours après avoir été répandu pour stabiliser ces "réparations". 11,5 km ont été rénovés sur la Départementale 115 entre Saint-Félicien et Préaux pour 210.000 euros. Les agents des routes ont également réalisé 8 km de travaux à Bessas. D'autre part, ce printemps, un bel enrobé tout neuf est visible à la sortie de Saint Félicien d'où partiront tous les cyclistes de l'Ardéchoise. Et là, c'est un surcoût de 250.000 euros sur une facture de 400.000 euros. 

Il n'y a pas de gravier sur les routes de l'Ardéchoise

Enrobé ou enduit en fonction de la route

Quand les travaux se déroulent, les techniciens prennent de grandes précautions, notamment en incitant par des panneaux les véhicules à réduire leur vitesse. Le service des routes choisit de mettre de l'enrobé ou simplement un enduit et du gravier en fonction de l'état de la chaussée mais surtout de sa fréquentation. Pour appuyer un peu plus son propos sur l'Ardéchoise, le Conseil général de l'Ardèche signale d'autre part qu'il verse une subvention de 70.000 euros pour cette course, en plus des réfections de chaussées.

Les élus entendent d'ailleurs le rappeler ces prochains jours à Gérard Mitsler à l'occasion d'une réunion. Cette année, la grande course cyclosportive se déroule du 18 au 21 juin ; elle comptait ce vendredi soir près de 12.200 participants inscrits.

Il n'y a pas de gravier sur les routes de l'Ardéchoise