Tous les sports

Il y a 50 ans, le duel Anquetil-Poulidor dans le Puy-de-Dôme

Par Géraldine Marcon et Emmanuel Moreau, France Bleu Creuse, France Bleu Limousin et France Bleu Pays d'Auvergne lundi 7 juillet 2014 à 7:00

Raymond Poulidor et Jacques Anquetil à l'arrivée du Tour de France 1964
Raymond Poulidor et Jacques Anquetil à l'arrivée du Tour de France 1964 © Universal/TempSport/Corbis

Un des plus fameux duels du Tour de France a eu lieu il y a tout juste 50 ans. Le 12 juillet 1964, Jacques Anquetil et Raymond Poulidor menaient un combat acharné dans la dernière partie de l'étape entre Brive et le sommet du Puy-de-Dôme.

Il y a 50 ans, le Puy-de-Dôme entrait dans les étapes mythiques du Tour de France. Ce 12 juillet 1964, les deux coureurs français Jacques Anquetil et Raymond Poulidor se livraient à un duel légendaire sur les pentes de ce volcan auvergnat. Le Puy-de-Dôme c’est l’arrivée de cette 20e étape du Tour 64, après 237,5 kilomètres parcourus depuis Brive.

Alors que les deux hommes n’ont que 56 secondes d’écart au classement général, ils font la plus grande partie de l’ascension littéralement au coude-à-coude. Mais au dernier kilomètre Poulidor démarre et laisse Anquetil derrière. Dans les derniers efforts de cette montée difficile,* le Creusois va reprendre 42 secondes* à son conçurent direct et terminer deuxième derrière Julio Jimenez. Une fin d’étape magnifique qui ne suffira pas, Anquetil remportera son cinquième Tour de France cette année là.

Raymond Poulidor n'a rien oublié de ce 12 juillet 1964.

Une ascension redoutable

La montée du Puy-de-Dôme fait partie des* cols difficiles du Tour de France* . Si ce n’est pas le parcours le plus long, c’est en tout cas un des plus éprouvants et il est réservé aux cyclistes les plus entraînés. En effet,* les quatre derniers kilomètres* de l’ascension se font sur une pente très régulière et raide, 12% de moyenne , sur une route en escargot, sans répit pour les cyclistes. Le volcan a accueilli 13 fois des étapes du Tour de France, mais le site ne permet plus l’arrivée au sommet.

Le 15 juin 2014, les passionnés fêtent les 50 ans du duel

Depuis la mise en service du train à crémaillère du Panoramique des Dômes en 2012, les vélos ne sont plus autorisés à effectuer l’ascension par la route en dehors d'une manifestation ou d'une compétition. Les cyclistes ont donc sauté sur l’occasion le 15 juin dernier. Pour les 50 ans du duel de 1964, ils ont pu faire la montée à vélo et rencontrer à l’arrivée Raymond Poulidor.

Jan, un cycliste hollandais était sur le bord de la route le 12 juillet 1964, il est revenu 50 ans après.

Retrouvez tous les épisodes de la série Tour de France 1964 : le duel Anquetil-Poulidor dans le Puy-de-Dôme