Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Il y a 10 ans, Usain Bolt battait son propre record du monde sur 100 mètres en 9"58

-
Par , France Bleu

C'est un record toujours inégalé. Le 16 août 2009, Usain Bolt battait le record du monde du 100 mètres en 9 secondes 58. Depuis, personne n'a réussi à faire mieux. Le Jamaïcain, lui, a pris sa retraite en 2017.

Depuis 10 ans, personne n'a réussi à battre le record du Jamaïcain.
Depuis 10 ans, personne n'a réussi à battre le record du Jamaïcain. © Maxppp - KAY NIETFELD

9"58. Le chiffre affiché en jaune sur le gros chrono du stade de Berlin lors des championnats du monde d’athlétisme de 2009 est resté gravé dans l'histoire. Ce fameux 16 août 2009, le Jamaïcain Usain Bolt vient de pulvériser son propre record sur 100 mètres : une course en 9 secondes 58.

Qui pour faire tomber le record ?

Un record inégalé depuis 10 ans. Usain Bolt n'est plus là pour le battre : il a pris sa retraite en 2017 et s'est essayé au football sans trop de succès. Alors qui pour le remplacer ? L'Américain Justin Gatlin, qui a battu Bolt sur le dernier 100 m de sa carrière ? Son record est à 9"74, mais c'était en 2015. 

Chez les Français, Jimmy Vicaut a bien réalisé les minima pour participer au prochain championnat du monde d’athlétisme à Doha, au Qatar, fin septembre, mais 10"02. 

Plus rapide qu'un lapin de garenne

Est-ce possible de descendre en dessous du record de Bolt ? Oui, mais tout le monde ne peut pas le faire. Selon les recherches des scientifiques, pour aller vite, la coordination des muscles, la force ou encore l’élasticité des tendons entrent en jeu. C'est physique, et celui de Bolt était hors norme. Il était capable d'atteindre la vitesse 44,6 km/h, soit plus vite qu'un lapin de garenne.