Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Ils font le sport en Isère : Laura Tarantola, rameuse

dimanche 8 novembre 2015 à 20:14 Par Antonin Kermen, France Bleu Isère

A 21 ans, Laura Tarantola rame pour l'Aviron grenoblois depuis 2008. Plusieurs fois vice-championne de France, également vice-championne du monde espoir, elle rêve désormais des Jeux olympiques. Son portrait par France Bleu Isère.

Laura Tarantola, à l'entraînement
Laura Tarantola, à l'entraînement - Daniel Blin, Fédération Française d'Aviron

Grenoble, France

Le portrait de Laura Tarantola de l'Aviron grenoblois

  • Mon premier chavirage ?

Je m'en souviens très bien, c'était en novembre 2008, je ramais depuis quelques mois seulement. J'étais en solo et je me suis retournée dans l'Isère. C'était marrant mais ça fait un peu peur quand même !

  • Choisir entre un nouveau bateau et une qualification olympique ?

C'est impossible de choisir ! C'est simple : sans un nouveau bateau, impossible de me qualifier. Il me le faut vraiment, et pour l'avoir on a mis en place avec l'Aviron grenoblois un projet de financement participatif. Le bateau coûte 14 000 euros, c'est un budget très important pour le club, donc on a vraiment besoin d'aide.

  • Ma chanson préférée ?

J'aime bien la musique qui passe quand on est à la "muscu", les DJ comme Calvin Harris.