Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

INSOLITE - Un concours de saut à la perche confiné entre Lavillenie et Duplantis !

Par

Le perchiste clermontois et son digne successeur suédois s'affronteront lors d'un concours inédit à distance le 11 juin prochain. Pendant qu'Armand Duplantis sautera en Norvège dans un stade à huis-clos, Renaud Lavillenie en fera de même, mais dans son jardin à Pérignat-lès-Sarliève.

Nouveau duel au sommet mais à distance entre Lavillenie et Duplantis Nouveau duel au sommet mais à distance entre Lavillenie et Duplantis
Nouveau duel au sommet mais à distance entre Lavillenie et Duplantis © Maxppp - MARQUET Frédéric

Avec un peu d'imagination, il y a toujours de quoi redonner le sourire et se faire plaisir. Hors de question de briser les règles de confinement, mais le saut à la perche est un sport individuel, donc rien d'impossible. Les organisateurs du meeting d'Oslo (Norvège), qui devait se tenir en juin prochain dans le cadre de la Ligue de Diamant, ont annoncé ce jeudi, avoir décidé de programmer une compétition pour le moins insolite. Le prodige suédois Armand "Nando" Duplantis sautera sans public dans le stade Bislett contre le Norvégien Sondre Guttmorsen. 

Publicité
Logo France Bleu

Le troisième athlète engagé de ce meeting singulier n'est autre que Renaud Lavillenie. La grande différence, c'est que le Clermontois restera chez lui à Pérignat-lès-Sarliève dans le Puy-de-Dôme. L'ancien recordman du monde qui s'est fait ravir son record cet hiver par Duplantis (6M18), possède en effet un sautoir dans son jardin. Et ça lui réussit plutôt bien puisque l'Auvergnat d'adoption a encore franchi récemment une barre à 5M70 à domicile.  

Armand Duplantis et Renaud Lavillenie s'étaient affrontés en février dernier lors du All Star Perche organisé par le Clermontois et réunissant le gratin mondial de la spécialité à la maison des sports de Clermont-Ferrand. Le Suédois avait remporté le concours grâce à un bond à 6M01. Il avait échoué ensuite contre son propre record du monde en butant sur une barre à 6M19. Revigoré après de nombreux pépins physiques, Lavillenie avait pris la deuxième place de son concours de haute volée, en franchissant 5M94 à sa première tentative. Une hauteur qu'il n'avait plus atteint depuis les championnats d'Europe à Berlin en 2018.

Publicité
Logo France Bleu