Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Interdiction des sports amateurs en intérieur : "Cela va nous poser des problèmes"

Le préfet de Seine-Maritime, Pierre André Durand, a interdit ce vendredi 25 septembre 2020 les sports amateurs en intérieur, en raison de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Pour les clubs, c'est un véritable coup de massue.

Le président du Club pongiste Quevillais, Alain Sudron.
Le président du Club pongiste Quevillais, Alain Sudron. © Radio France - Théophile Pedrola

A Petit-Quevilly, les tables de tennis de table sont sorties, prêtes pour l'entraînement de ce vendredi 25 septembre, au soir. 

Juste avant le début, la nouvelle tombe, la préfecture de la Seine-Maritime interdit la pratique du sport en intérieur, hors scolaire et haut niveau. Les clubs associatifs ne peuvent plus accueillir de pratiquants à partir de ce samedi 26 septembre. Cela va du basket au tennis, en passant par le judo, le handball et, donc, le tennis de table. 

Pourtant, toutes les dispositions avaient été prises au Club pongiste quevillais : "Il y a le gel à l'entrée, les vestiaires sont fermés, on désinfecte les tables avec du produit spécial, qui a un coût, après chaque joueur, on inscrit les noms et les coordonnées de chaque personne qui vient..., soupire le président du club, Alain Sudron. 

La pilule est avalée, mais elle a mauvais goût : "On fait tout bien, et nous sommes pénalisés. Il n'y a pas eu un cas de Covid ici. En plus, le tennis de table n'est pas vraiment un sport de contact. On peut maintenir la distanciation sociale. Je trouve ça étonnant de distinguer le sport scolaire et associatif en plus. Je pense même qu'on en fait plus pour la sécurité que les groupes scolaires.

Pour l'un des deux entraîneurs du club, Mathieu Lavenne, le coup est rude : "L'année vient juste de commencer, on est encore en période d'inscriptions. Certains vont sûrement encore hésiter à s'inscrire... Cela va faire une vraie coupure. Je savais que l'année allait sûrement être un peu hachée, mais là, devoir s'arrêter aussi tôt..." 

Déplacer les tables dehors n'est pas envisageable, en raison de la météo et des conditions de jeu dehors. Alors, pas le choix, il faut attendre au minimum quinze jours. Comme des centaines d'autres clubs dans le département. 

Ecoutez le grand angle sport de France Bleu Normandie

Le Grand Angle sport de France Bleu Normandie : chaque samedi et dimanche, à 8h45 et 11h03, retrouvez le grand angle de la rédaction. Le grand match du jour, l'histoire du week-end. Le sport par le prisme de ses acteurs, et des supporters.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess