Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Un athlète alsacien devenu handicapé va participer à un triathlon, tracté par un ami

jeudi 15 mars 2018 à 16:20 - Mis à jour le dimanche 1 juillet 2018 à 5:00 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

C'est une course à la vie et une invitation au dépassement de soi. Yves Vorburger, 57 ans, est un ancien sportif de l'extrême, atteint d’une maladie rare et dégénérative. Cet habitant de Gambsheim va participer en Allemagne à un "Ironman", un triathlon très longue distance, tracté par un ami.

Matthieu Hiltenbrand transportera Yves Vorburger sur un vélo renforcé et spécialement aménagé
Matthieu Hiltenbrand transportera Yves Vorburger sur un vélo renforcé et spécialement aménagé © Radio France - Luc Dreosto

Gambsheim, France

L'Alsacien Yves Vorburger a multiplié les exploits sportifs, avant de voir sa vie basculer il y a 5 ans, à l'âge de 52 ans, lorsqu'on lui diagnostique une polychondrite atrophiante, une maladie rare et dégénérative. Chez son kiné à Gambsheim (Bas-Rhin), il croise la route de Matthieu Hiltenbrand, qu'il côtoyait sur les triathlons et les courses à pied longue distance . 

Inspirés par le film "De toutes nos forces"

"La dernière fois que je l'ai vu, on courait un 24 heures, 140 bornes sous la pluie à Mulhouse, se souvient Matthieu Hiltenbrand. _Et là je le voyais en train d'essayer de faire des allers-retours avec un déambulateur_. C'est bizarre donc ça m'a fait réfléchir. Et puis au même moment, il y avait le film "De toutes nos forces" qui passait à la télé, le père qui emmène son gamin faire un Ironman. Et je me suis dit pourquoi pas nous ?"

Un vélo sur mesure

Yves Vorburger n'hésite pas à accepter ce défi fou. Le duo a été invité  le premier juillet à participer à "l'Ironman" de Roth en Bavière, qu'ils ont déjà terminé tous les deux, chacun de leur côté. Cette fois-ci, pour nager les 3 kilomètres 800, Matthieu Hiltenbrand tirera une barque où sera assis Yves Vorburger. Pour le marathon, il poussera un fauteuil. Mais le plus compliqué et dangereux, ce sont les 180 kilomètres à parcourir à vélo. Pour cela, ils ont fait construire en Allemagne un triporteur avec un châssis et des roues renforcées et un fauteuil à l'avant. "Ça n'a rien à voir avec du vélo, explique Matthieu Hiltenbrand. Enfin il faut pédaler, mais tourner, ça demande d'anticiper le tournant et mettre le poids d'un côté. Je veux bien avoir le vélo en main avant d'emmener Yves avec moi, car on va éviter de faire une chute".

Un nouveau défi pour la vie

Ce défi fou redonne un énorme sourire à Yves Vorburger, pour qui la vie est devenue très compliquée. Il doit prendre de la morphine, de la kétamine, une trentaine de médicaments par jour et selon les médecins, son espérance de vie serait limitée à quelques années.  "Je ne veux pas dire la vie est finie, car je suis bien entouré par la famille, raconte Yves Vorburger, qui se bat contre sa maladie avec son mental de sportif. S'il n'y avait pas la famille, tu te relâcherais beaucoup plus vite, tu abandonnerais. Mais bon avec des gars comme Matthieu, ça fait à nouveau une expérience dans la vie, ça sera quelque chose de formidable".

Pour préparer cette course, Yves Vorburger a déjà maigri de 10 kilos en cure, il veut en perdre encore autant et il espère connaître à nouveau la joie de franchir la ligne d'arrivée à Roth. "Je pense que là je vais pleurer d'émotion. Je n'ai pas peur pour Matthieu, physiquement il est prêt, il a quand même fait dix ironmen en dix jours. Et puis avec mes encouragements, on arrivera au bout".

Le reportage sur le défi incroyable de Matthieu Hiltenbrand et Yves Vorburger

Un message d'espoir

Avec ce défi fou, Matthieu Hiltenbrand veut faire passer un formidable message d'espoir : "C'est montrer que quand on veut, on peut. Il n'y a que nos propres limites qu'on pose. On finira, même s'il faut terminer dans la nuit et qu'il n'y aura plus personne, on finira, c'est l'essentiel".

Après "l'Ironman" de Roth, Matthieu Hiltenbrand a prévu de réutiliser le vélo spécialement fabriqué pour promener des handicapés dans la région. 

Si vous souhaitez vous renseigner ou soutenir le projet de Matthieu Hiltenbrand (06.64.16.41.06.) et d'Yves Vorburger, rendez-vous sur leur page facebook Iron2men. Les deux hommes effectueront leur première course ensemble ce dimanche 18 mars sur le semi-marathon de la Wantzenau.