Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jérémy Chardy : « J'ai toujours eu envie de faire quelque chose pour mon sport et ma ville »

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Jérémy Chardy, co-directeur du nouveau tournoi Challenger de Pau était l'invité exceptionnel de Stade Bleu Béarn ce lundi. Il nous livre son stress que tout se passe bien dans ce tournoi, et sa satisfaction après son début de saison réussi.

Jérémy Chardy, dans les studios de France Bleu Béarn ce lundi soir.
Jérémy Chardy, dans les studios de France Bleu Béarn ce lundi soir. © Radio France - Jean-Philippe Girard

Appelez le « monsieur le Directeur » ! Ce lundi a démarré la première édition du Teréga Open Pau-Pyrénées, nouveau tournoi Challenger disputé au Palais des Sports de Pau. À l'origine, une idée de Jérémy Chardy pour dynamiser la pratique du tennis dans sa région natale. Dans Stade Bleu Béarn ce lundi soir, il s'est largement confié...

Sur l'idée d'un tournoi à Pau

« J'ai toujours eu envie de faire quelque chose pour mon sport et ma ville. [...] Ce n'était pas forcément prévu, mais le tennis est un peu en perte de vitesse, et je me suis dit que pour dynamiser le tout il fallait ramener le haut-niveau, le seul moyen de faire rêver les jeunes et leur donner envie de jouer. La ville tout de suite répondu présente, puis on a la chance d'avoir le Palais des Sports, une des plus belles salles en France pour le tennis. Puis mes contrats personnels ont suivi, et Teréga aussi qui s'est vite engagé pour les trois prochaines années. Ces éléments ont fait que le projet a pris forme et on s'est lancé à fond dedans. »

Sur la pression liée à l’événement

« C'est différent de quand tu es joueur ! Tu as envie que tout se passe bien, que les joueurs soient contents, que les gens qui viennent regarder soient contents, que les sponsors soient contents... soigner les détails. Pour l'instant on est vraiment content, j'espère que la semaine va bien se passer. »

Jérémy Chardy sur son nouveau rôle de directeur de tournoi

Sur le plateau et les favoris

« L'objectif c'est de faire durer ce tournoi, c'est important. Et pour ça je suis content des joueurs qui sont là pour la première, des joueurs très bien classés qui sont redescendus ou des jeunes prometteurs qui rentreront prochainement dans le top 100. Et j'ai aussi eu la chance d'avoir mes amis, Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon et Mansour Bahrami pour l'exhibition du vendredi soir. Ça fait plaisir de voir que les potes me soutiennent pour ce projet. »

Sur ses deux titres à Marseille et Rotterdam

« Ça n'arrive pas tous les jours ! En général on perd toutes les semaines, et c'est dur de s'y habituer, donc quand tu peux finir la semaine avec un trophée tu savoures, et quand c'est deux fois d'affilée, c'est encore mieux. Quand tu es petit tu ne rêves que d'une chose, c'est d'avoir la coupe, et à 32 ans, moi je rêve toujours d'avoir la coupe ! »

Sur son début de saison réussi

« J'ai de bonnes sensations physiques en match et à l'entraînement, et la meilleure des récompense c'est la victoire. Je suis remonté au 33e rang mondial, je me rapproche de mon meilleur classement, 25e, il me reste encore quelques années à jouer, alors pourquoi pas essayer d'atteindre mon meilleur classement d'ici la fin de ma carrière. »

Jérémy Chardy parle de ses récents succès.

Sur ses objectifs cette année

« J'ai eu deux années un peu plus compliquées, où je me suis blessé, j'avais perdu un peu de motivation... Là j'ai vraiment retrouvé l'envie et le plaisir de jouer, et je pense que c'est comme ça que viennent les meilleurs résultats. Je n'ai pas envie de me donner de limite, la chance en tennis c'est que toutes les semaines on a une chance d'aller au bout ».

Jérémy Chardy au micro de France Bleu Béarn.
Jérémy Chardy au micro de France Bleu Béarn. © Radio France - Jean-Philippe Girard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess