Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tokyo 2021 : jeux olympiques et paralympiques

PHOTOS - JO 2021 : découvrez les athlètes de Nouvelle-Aquitaine qualifiés pour Tokyo

Les Jeux olympiques de Tokyo s'ouvrent ce vendredi 23 juillet 2021. Plusieurs dizaines de sportifs qualifiés pour représenter la France pendant les Jeux sont issus de clubs de la région Nouvelle-Aquitaine.

2021 06 26 jeux olympiques Tokyo 2021
2021 06 26 jeux olympiques Tokyo 2021 © AFP - Norikazu Tateishi, Yomiuri, The Yomiuri Shimbun

La flamme olympique va enfin illuminer le stade de Tokyo. Avec un an de retard à cause de la pandémie de Covid-19, les Jeux olympiques vont s'ouvrir au Japon ce vendredi. Les épreuves se dérouleront jusqu'au 8 août. La Nouvelle-Aquitaine compte plusieurs dizaines de sportifs qualifiés pour représenter la France. Découvrez-les, selon les disciplines, dans cet article. 

Athlétisme

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Hugo Hay, quatrième meilleur coureur français sur 5.000 m, a décroché son ticket pour Tokyo en pulvérisant son chrono personnel au meeting de Göteborg (Suède) avec 13’10’’. Son incroyable accélération dans les derniers 400 m lui a permis de passer sous les minima olympiques. Pour l’athlète de Bressuire (Deux-Sèvres), Tokyo est un avant-goût de Paris en 2024. 

Qualifiés aussi : 

Basket

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La Bordelaise Valériane Ayayi (ou Vukosavljević de son nom de femme mariée) vient de remporter le titre de championne de France avec Basket Landes et, à Tokyo, elle est l'une des Bleues les plus expérimentées. Après les JO 2016 à Rio où les basketteuses françaises avaient été repoussées à la quatrième place par les Etats-Unis, les Bleues voudront accéder au podium. C'est la deuxième participation de Valériane Ayayi aux JO. Sa coéquipière de Basket Landes, Marine Fauthoux, est également sélectionnée pour disputer ces Jeux olympiques avec l'équipe de France. 

Boxe

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Samuel Kistohurry, médaillé d’or en octobre 2020, va chercher un titre aux JO cet été, après le rendez-vous manqué de 2016. Champion de France cadet à tout juste 13 ans, ce poids plume a remporté les cinq derniers tournois internationaux organisés. Formé à l’USSAP de Pessac (Gironde), le boxeur de 25 ans mène une intense préparation physique et mentale depuis un an, épaulé par sa famille.  

BMX 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Après les titres de champion d’Europe, du monde et des Etats-Unis, Joris Daudet vise la médaille olympique. Qualifié une première fois aux JO de Rio, il était reparti blessé. Un an après, il fait une deuxième chute plus grave qui met fin à sa saison. Avec détermination, le rider du Stade Bordelais originaire de Saintes, en Charente-Maritime, se rétablit en un temps record pour remonter en selle et décroche pour la deuxième fois la médaille d’or aux championnats du monde. 

Qualifiée aussi : 

  • Manon Valentino, 31 ans, Stade Bordelais (Gironde). 

Canoë Kayak

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À 27 ans, Manon Hostens en est à ses troisièmes jeux olympiques. En mai dernier, la Périgourdine a raflé trois finales de l’Open de France, avant une performance plus nuancée lors de la Coupe du Monde. La kayakiste s’est qualifiée en K1, K2 et K4 avec ses colistières Sarah Guyot, Léa Jamelot et Vanina Paoletti. 

Qualifiés aussi : 

  • Marjorie Delassus, 23 ans, spécialité Slalom C1, Pau Canoë Kayak (Pyrénées-Atlantiques)
  • Marie-Zélia Lafont, 34 ans, spécialité Slalom K1, Orthez Nautique CK (Pyrénées-Atlantiques)
  • Martin Thomas, 31 ans, spécialité Slalom C1, Jarnac Sports Canoë Kayak  (Charente)

Cyclisme sur piste

Clara Copponi et Marie Lenet, médaille d'argent aux mondiaux de cyclisme sur piste.
Clara Copponi et Marie Lenet, médaille d'argent aux mondiaux de cyclisme sur piste. © Maxppp - Sebastian Gollnow

Clara Copponi et Marie Lenet s'entraînent au quotidien dans la Vienne avec la FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope. En endurance, elles disputeront en binôme la Madison. Toutes les deux ont décroché la médaille d'argent aux Mondiaux 2020. 

Handball

Alexandra Lacrabère, dossard 64.
Alexandra Lacrabère, dossard 64. © AFP - Antoine Massinon

La handballeuse Alexandra Lacrabère évolue au poste d'arrière droite ou de demi-centre. Licenciée dans le club du CJF Fleury Loiret depuis 2018, elle jouera à Chambray la saison prochaine. Mais où qu'elle aille, elle garde le lien avec sa région d'origine en portant le nᵒ 64 comme les Pyrénées-Atlantiques, son département de naissance.

Rugby à sept

Camille Grassineau.
Camille Grassineau. © AFP - Don MacKinnon

Deux Périgourdines font partie de l'équipe de France de rugby à sept, Carla Neisen et Camille Grassineau. Elles commenceront ces Jeux olympiques le 29 juillet dans cette discipline avec une rencontre France-Fidji.

Skateboard

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À seulement 15 ans, Madeleine Larcheron a gagné sa place pour la première compétition de skateboard aux Jeux Olympiques. Deux fois championne de France de bowl, la jeune skiter des Landes sera accompagnée de sa maman, Erika Larcheron. Un différend avec la FFRS avait failli compromettre la participation de Madeleine aux JO. La fédération préférait une kinésithérapeute en chaperon, mais la famille de la jeune sportive n’a pas lâché. Sa mère devra respecter la bulle sanitaire et l’accompagnera sur tous les lieux de compétition.  

Qualifié aussi : 

Surf

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

C’est la première fois que le surf est aux JO. Pauline Ado, 30 ans, s’est qualifiée en se hissant au 9e tour des Mondiaux le 5 juin 2021. L’ambassadrice d’Anglet revient de loin. En 2019, elle n’est même pas en équipe de France et l’an dernier, le processus de qualifications a été interrompu par l’épidémie de Covid-19. Après deux stages, l’un à Tahiti et l’autre au Salvador, la surfeuse s’est remise dans un esprit de compétition.  

Tennis

Jérémy Chardy.
Jérémy Chardy. © AFP - Martin Bureau

Le Béarnais Jérémy Chardy, 34 ans, disputera ses premiers Jeux olympiques à Tokyo. Il est aligné en simple et en double avec Gaël Monfils. 

Tennis de table 

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Internationale tricolore depuis 2018, Jia Nan Yuan veut aller le plus loin possible à Tokyo et vise déjà même l'horizon de Paris 2024.  36 ans, la quintuple championne de France du Poitiers TACC multiplie les entrainements et les stages, elle pour qui la qualification n'a pas été simple. Cet été, elle va s'éloigner à nouveau de son mari, lui aussi pongiste, et de son petit garçon, Fabio, pour disputer la médaille olympique, en simple et également en double, avec le Niortais Emmanuel Lebesson. 

Tir sportif

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

À 28 ans, Lucie Anastassiou est prête pour l’épreuve la plus importante de sa carrière. La championne d’Europe s’entraine toujours au Ball Trap Club de Châtellaillon-Plage en Charente-Maritime, là où elle accompagnait son père enfant. Depuis 2019, la tireuse en skeet s’astreint à une préparation physique intense avec les JO dans le viseur. Curieusement atteinte d’un trouble de la vue qui l’empêche de distinguer les reliefs, ses footings sont ponctués de nombreuses chutes ! Ce qui ne l’empêche pas de viser et de tirer, juste.  

Qualifiés aussi : 

  • Carole Cormenier, 31 ans, fosse olympique, TC Dubourdieu Cestas (Charente/Gironde)
  • Emmanuel Petit, 48 ans, skeet Olympique, Tir Plateaux Police d’Angliers (Charente-Maritime)

Voile

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Charline Picon a déjà tout gagné en planche à voile RSX : championne du monde, championne d’Europe à cinq reprises et déjà championne Olympique sur le bassin de Rio en 2016. C’est donc en favorite que la Rochelaise remet son titre en jeu, plus motivée que jamais. 

Qualifiés aussi : 

  • Manon Audinet, 32 ans, Nacra 17 avec Quentin Delapierre, club Saint-Georges Voiles (Charente-Maritime)
  • Kévin Peponnet, 30 ans, duo de 470 avec Jérémie Mion, Société des Régates Rochelaises (Charente-Maritime)
  • Thomas Goyard, planche à voile RS:X (Charente-Maritime)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess