Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports

Jeux Olympiques : Jean-Claude Killy démissionne du CIO

vendredi 28 mars 2014 à 14:44 Par Marina Cabiten, France Bleu

Le Français Jean-Claude Killy, président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Sotchi, a démissionné vendredi du Comité international olympique (CIO). Il l'a-annoncé dans un entretien à L’Équipe Magazine à paraître samedi.

Jean-Claude Killy venait de présider la commission de coordination des JO de Sotchi
Jean-Claude Killy venait de présider la commission de coordination des JO de Sotchi © MaxPPP

À 70 ans, Jean-Claude Killy a démissionné vendredi du Comité international olympique. "J'ai 70 ans, il faut que je bouge" confie l'ancien skieur à l'Équipe Magazine à paraître samedi.  

Décoré par Vladimir Poutine

Membre du CIO depuis 1995, Jean-Claude Killy vient de présider la commission de coordination des JO de Sotchi. Cela a valu au triple médaillé d'or d'être décoré par le président russe, mais aussi quelques critiques pour sa proximité revendiquée avec ce chef d'État. Peu importe à Jean-Claude Killy, qui a "la conviction que Poutine est un homme bien".

"La jeunesse arrive"

Plus ancien membre français du CIO où il aura passé 19 ans, Jean-Claude Killy avait laissé entendre à l'automne dernier que sa mission à Sotchi serait sa dernière au Comité international olympique. Il y a laisse deux Français : Tony Estanguet et Guy Drut.