Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Jeux Olympiques : les Vosgiens Gauthier Klauss et Matthieu Péché bien installés à Rio

jeudi 28 juillet 2016 à 17:30 - Mis à jour le jeudi 28 juillet 2016 à 19:25 Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine

Les deux athlètes vosgiens Gauthier Klauss et Matthieu Péché participeront aux épreuves de canoë-kayak slalom aux JO de Rio qui démarrent le 5 août prochain. Arrivés le 24 juillet, ils ont inauguré le village olympique et racontent pour France Bleu Lorraine leur première semaine.

Gauthier Klauss et Matthieu Péché, ici sur le bassin de Pau
Gauthier Klauss et Matthieu Péché, ici sur le bassin de Pau - FFCK / KMSP - J. CROSNIER

Les Jeux Olympiques de Rio au Brésil débuteront le 5 août avec la cérémonie d'ouverture au stade Maracana mais eux sont déjà arrivés. Eux, ce sont les deux céistes vosgiens Gauthier Klauss et Matthieu Péché, les KlaPé comme on les appelle. Les deux pensionnaires du club de Golbey Epinal Saint Nabord ont posé leurs valises le 24 juillet dernier au village olympique. Les séries du canoë biplace auront lieu le 8 août prochain.

Premiers arrivés à Rio

Les deux Vosgiens ont en quelque sorte essuyé les plâtres du site qui accueillera tous les athlètes pendant la compétition. Ils faisaient partie des premiers sportifs à prendre leurs quartiers dans le village. Mais depuis quelques jours, Matthieu Péché sent l'ambiance olympique monter :

Chez les Français, on était tout seuls depuis dimanche. Depuis, les rameurs (aviron) sont arrivés, les potes Chardin (Germain Chardin, de Verdun) et Mortelette, le rugby à 7 puis la gymnastique [...] C'est un village avec que des athlètes, on échange, on se retrouve avec des Français qu'on n'avait pas eu l'occasion de voir depuis longtemps. Même avec les étrangers qu'on ne connaît pas, là, on est au petit-déjeuner avec les kayakistes américains, brésiliens, néo-zélandais. C'est vraiment cool de rencontrer tout le monde."

Le village olympique prend vie, explique Matthieu Péché

Evidemment, ces premiers jours ne sont pas uniquement dédiés à la découverte des lieux. Les KlaPé, arrivés à la quatrième place à Londres en 2012, se préparent pour les épreuves des 8 et 11 août, qualifications puis phases finales. Ils alternent entre séances au bassin olympique et musculation.

Pas de changement de bateau

Gauthier Klauss et Matthieu Péché en ont aussi profité pour trancher une question, celle du bateau utilisé pour les courses. Ce ne sera pas l'embarcation utilisée lors de la dernière coupe du monde à Pau où le duo avait terminé 7e. C'est ce qu'explique Gauthier Klauss :

On a essayé de chercher des solutions. C'est toujours très dur de naviguer dans un nouveau bateau, donc on a insisté et on s'est rendu compte que ça ne le faisait pas, on n'était pas bien dedans. On a arrêté de se torturer l'esprit et on a repris  notre ancien bateau."

Les KlaPé poursuivent leur préparation à Rio

Un bateau qui leur avait permis de décrocher la qualification pour Rio. Les licenciés de Golbey Epinal Saint Nabord sont maintenant focalisés sur l'objectif, la médaille. L'expérience acquise à Londres va permettre d'être moins pris par la "folie" des Jeux de Rio, explique Matthieu Péché :

Ce n'est pas qu'on n'a pas des yeux d'enfants en arrivant à Rio mais on connaît déjà. Je pense qu'on tombera moins dans les travers de l'euphorie olympique [...] On n'a pas envie de passer à côté, on est concentrés sans être concentrés. On travaille dans la décontraction."

Un état d'esprit qui leur permettra peut-être d'accéder à la plus haute marche du podium, ce qui n'est plus arrivé à un duo français depuis 20 ans et les Jeux d'Atlanta.

Découvrez le clip tourné avec Gauthier Klauss et Matthieu Péché avant leur départ pour Rio :