Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Jeux Olympiques : le calendrier et le programme pour suivre les sportifs picards à Tokyo

Par

Pour ces Jeux olympiques de Tokyo, retrouvez le programme des athlètes nés ou licenciés en Picardie qui entrent en lice à partir de ce vendredi.

De gauche à droite : Thomas Jordier, Mélanie Hénique, Mewen Tomac, Maxime Grousset sont les athlètes picards à suivre lors de ces JO de Tokyo De gauche à droite : Thomas Jordier, Mélanie Hénique, Mewen Tomac, Maxime Grousset sont les athlètes picards à suivre lors de ces JO de Tokyo
De gauche à droite : Thomas Jordier, Mélanie Hénique, Mewen Tomac, Maxime Grousset sont les athlètes picards à suivre lors de ces JO de Tokyo © Maxppp - Montage

Comme en 2016 lors des derniers Jeux olympiques à Rio , les nageurs forment la plus grosse partie de l'effectif picard engagé pour la délégation française. Dans la lignée de leur glorieux aîné, le triple médaillé olympique et retraité Jérémy Stravius, trois nageurs d'Amiens Métropole Natation vont plonger dans les bassins à Tokyo.

Publicité
Logo France Bleu

A seulement 19 ans, Mewen Tomac va participer à ses premiers Jeux ! Le jeune nageur amiénois s'aligne sur le 100 mètres dos et le 200 mètres dos. Une entrée en finale sur l'une des deux courses représenterait un premier accomplissement dans la jeune carrière du triple champion de France 2021 sur 50, 100 et 200m dos, après ses trois victoires décrochées lors des derniers championnats de France à Chartres fin juin.

Avec Mewen Tomac au Japon, Enzo Tesic découvre également le village olympique ! Premiers Jeux en relais pour cet autre jeune nageur (21 ans) d'Amiens Métropole Natation, engagé en relais avec l'équipe de France sur le 4x200 mètres nage libre messieurs.  

Enzo Tesic (à gauche) et Mewen Tomac (au centre) découvrent les Jeux olympiques avec leur entraineur Mathieu Neuillet (à droite) © Radio France - Alexandre Lepère

Troisième nageur du groupe amiénois, Maxime Grousset sera au départ du 50 mètres et 100 mètres nage libre, sans oublier le relais du 4x100 mètres nage libre avec l'équipe de France. Un gros défi pour le sportif né en Nouvelle-Calédonie, licencié à Amiens Métropole Natation, et qui s'entraine régulièrement avec l'INSEP, en région parisienne. Maxime Grousset arrive au Japon avec un titre de champion de France décroché fin juin sur la course du 100 mètres nage libre.

Quatrième et dernier sportif français licencié dans un club picard, le sprinteur Thomas Jordier est engagé en athlétisme avec la France et le relais du 4x400 mètres messieurs. Si le pensionnaire de l'Amiens UC n'a finalement pas réussi à se qualifier en individuel, il arrive en habitué du village olympique : Thomas Jordier avait déjà participé aux Jeux de Rio en 2016, échouant en séries avec l'équipe de France sur ce même relais du 4x400 mètres.

Deuxième olympiade pour Thomas Jordier en athlétisme avec le relais français du 4x400 mètres © Radio France - Alexandre Lepère

Des athlètes samariens exilés présents à Tokyo

Née à Amiens, mais aujourd'hui licenciée à Marseille, Mélanie Hénique (28 ans) va disputer la course du 50m nage libre. Elle débarque avec de la confiance au Japon, après une médaille d'argent obtenue sur 50m papillon lors des derniers championnats d'Europe à Budapest.  Déjà présente à Rio en 2016 sur 50m nage libre, Mélanie Hénique avait échoué lors des séries.

A suivre aussi à Tokyo, un archer né dans la Somme ! Aujourd'hui licencié en Auvergne (Stade Clermontois) Thomas Chirault est sur tous les fronts : pour ses premiers Jeux, le natif de Corbie est engagé à la fois sur l'épreuve individuelle masculine de tir à l'arc et l'épreuve par équipes de tir à l'arc pour la France.

Le programme des athlètes de la Somme

  • Vendredi 23 juillet :

TIR A L'ARC : Thomas Chirault / Tour de qualification compétition individuelle (à partir de 2h du matin, heure française)

  • Dimanche 25 juillet :

TIR A L'ARC : Thomas Chirault / Epreuve par équipe (à partir de 2h30 du matin, heure française)

NATATION :  Mewen Tomac  / Début des séries du 100 mètres dos (à partir de 12h heure française)   

  • Lundi 26 juillet :

NATATION : Mewen Tomac  / Si qualification : demi-finale du 100 mètres dos (à partir de 3h30 du matin, heure française)

  • Mardi 27 juillet :

NATATION :  Mewen Tomac / Si qualification : finale du 100 mètres dos (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Maxime Grousset / Début des séries du 100 mètres nage libre  (à partir de 12h, heure française)

NATATION : Enzo Tesic / Début des séries avec la France du relais 4x200 mètres nage libre (à partir de 12h, heure française)

  • Mercredi 28 juillet :

NATATION : Maxime Grousset / Si qualification : début des demi-finales du 100 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Enzo Tesic  / Si qualification : finale avec la France du relais 4x200 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Mewen Tomac  / Début des séries du 200 mètres dos (à partir de 12h heure française)

  • Jeudi 29 juillet :

NATATION : Mewen Tomac  / Si qualification : demi-finale du 200 mètres dos (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Maxime Grousset / Si qualification : finale du 100 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

  • Vendredi 30 juillet :

NATATION : Mélanie Henique  / Début des séries du 50 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Mewen Tomac  / Si qualification : finale du 200 mètres dos (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Maxime Grousset  / Début des séries du 50 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

  • Samedi 31 juillet :

TIR A L'ARC : Thomas Chirault / Si qualification : finale compétition individuelle (à partir de minuit)

NATATION : Maxime Grousset  / Si qualification : demi-finale du 50 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Mélanie Henique  / Si qualification : demi-finale du 50 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

  • Dimanche 1er août :

NATATION : Maxime Grousset  / Si qualification : finale du 50 mètres nage libre (à partir de 3h30 du matin, heure française)

NATATION : Mélanie Henique  / Si qualification : finale du 50 mètres nage libre le dimanche 1er aout (à partir de 3h30 du matin, heure française)

  • Vendredi 6 août :

ATHLETISME : Thomas Jordier  / Début avec la France des séries du relais 4x400 mètres hommes (à partir de 13h25 heure française)

Samedi 7 août :

ATHLETISME : Thomas Jordier  / Si qualification : finale avec la France du relais 4x400 mètres hommes (à partir de 14h50 heure française)

Les sportifs de l'Oise et de l'Aisne

Une habituée des Jeux est à Tokyo. Originaire de Creil dans l'Oise, Céline Goberville (34 ans) participe ce dimanche 25 juillet à l’épreuve du tir au pistolet à air 10 mètres comme à Londres en 2012 et Tokyo en 2016. Céline Goberville avait décroché la médaille d'argent à Londres il y a neuf ans. Au Japon, elle enchainera avec l'épreuve du tir au pistolet à air à 25 mètres, qualification le jeudi 29 juillet, et finale le vendredi 30 juillet !

Duo moins expérimenté, les sœurs jumelles Charlotte et Laura Tremble portent les couleurs de la France en natation synchronisée. Une grande découverte à partir de leur entrée en lice le lundi 2 août pour les deux jeunes sportives (21 ans) licenciées en région parisienne mais nées à Compiègne dans l'Oise.

En judo, dans la catégorie des -78kg Madeleine Malonga sera suivie notamment à Chambly, la ville où la championne du monde 2020 a grandi. La judokate est passée pendant sa jeunesse par le pôle espoirs du club Judo Amiens Métropole Picardie. Egalement licenciée près de Paris, Madeleine Malonga est au club de l'Etoile Sportive de Blanc-Mesnil. Journée de combat le jeudi 29 juillet avec un premier combat en 16e de finale.

De son côté l'Aisne surveillera notamment les performances de l'équipe de France de basket-ball, avec son pivot Rudy Gobert. Le natif de Saint-Quentin (29 ans) sort d'une grosse saison NBA avec sa franchise américaine de l'Utah Jazz : il a été élu meilleur défenseur de la dernière saison régulière. Rudy Gobert va disputer ses 2e Jeux Olympiques, après un quart de finale décroché avec l'équipe de France de basket en 2016 à Rio. Gros choc d'entrée à Tokyo ce dimanche 25 juillet avec le premier match de la phase de poules : France Etats-Unis. 

Avec Madeleine Malonga, une deuxième judokate picarde défend les couleurs de la France : originaire de Château-Thierry, Sarah-Léonie Cysique est sélectionnée dans la catégorie des -57kg, avec un premier combat prévu le lundi 26 juillet.

En cyclisme sur piste, premier frisson olympique pour Victoire Berteau. Licenciée au club du VC Laon, la jeune cycliste de 20 ans sera alignée le mardi 3 août avec l'équipe de France sur l'épreuve féminine de poursuite sur piste.

Enfin, elle s'entraine désormais aux Etats-Unis mais Perrine Delacour va défendre les chances de l'équipe de France sur le tournoi olympique féminin de golf, à partir du mercredi 4 août. Une première pour la sportive de 27 ans, originaire d'Aulnois-sous-Laon.

Le programme complet des Jeux olympiques de Tokyo 2020

loading
Publicité
Logo France Bleu