Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Tous les sports DOSSIER : Jeux paralympiques de Rio 2016

Jeux paralympiques: les derniers préparatifs pour l'Alsacienne Elisabeth Barléon en tir à l'arc

mercredi 31 août 2016 à 6:43 Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Elisabeth Barléon fait partie des trois Alsaciens sélectionnés pour les jeux paralympiques de Rio qui commencent le 7 septembre. Elle participera aux épreuves de tir à l'arc en individuel et en double mixte dans la catégorie des assimilés tétraplégiques.

La flamme des Jeux paralympiques.
La flamme des Jeux paralympiques. © Maxppp -

Alsace, France

C'est sa première participation aux jeux paralympiques. Vendredi, Elisabeth Barléon s'envolera pour Rio pour participer aux épreuves de tir à l'arc en individuel et en double mixte dans la catégorie des assimilés tétraplégiques. Âgée de 32 ans, elle fait partie des trois athlètes alsaciens sélectionnés.

L'archère est licenciée aux Compagnons du Hohlandsbourg à Colmar, elle habite à Volgelsheim et souffre d'une infirmité moteur cérébrale. Et tout cela est nouveau pour elle: "Ca ne fait que six mois que je suis en équipe de France, mais j'y vais sans stress, j'aurai des étoiles plein les yeux."

Un sport qui me calme énormément"

Elisabeth Barléon ne se prononce pas sur ses chances de médailles. Mais elle rêvait déjà aux Jeux Olympiques quand elle a commencé le tir à l'arc. Une discipline qui l'aide dans son combat contre son handicap. "J'ai une raideur des quatre membres, je ne sens pas complètement certains endroits de mon corps. Sur le bout des doigts par exemple. Le tir à l'arc est un sport qui me calme énormément et qui demande beaucoup de concentration."

Entrée en lice pour Elisabeth Barléon, le 10 septembre.