Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO 2016 - Basket : "On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes" dit Boris Diaw

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde jeudi 18 août 2016 à 8:59

Boris Diaw et les Bleus ont dit adieu à leur rêve de médaille olympique.
Boris Diaw et les Bleus ont dit adieu à leur rêve de médaille olympique. © Maxppp - Maxppp

Giflée par l'Espagne (92-67), l'équipe de France de basket a été éliminée sans gloire du tournoi olympique. Un triste épilogue pour le Bordelais Boris Diaw, pour son compère Tony Parker et une génération qui a porté haut les couleurs tricolores.

Ils rêvaient bien sûr d'autre chose, d'une revanche face à l'ennemi espagnol, histoire d'effacer Londres et d'écrire la leur. Mais le rêve bleu a tourné au cauchemar à l'issue d'un quart de finale à sens unique. Jamais dans le ton, Boris Diaw et ses coéquipiers ont subi la loi des Espagnols.

Boris Diaw : "On ne peut s'en prendre qu'à nous mêmes"

Cette défaite marque la fin d'une époque pour une équipe qui a décroché cinq médailles entre 2005 et 2015 (quatre européennes et une mondiale). Son leader Tony Parker a annoncé que ce 181ème match était son dernier sous le maillot bleu. Dans son sillage, le meneur entraîne Mickaël Gelabale et Florent Pietrus.

Le départ du patron, après quinze années, va peser même si la nouvelle génération (Lauvergne, Heurtel, Fournier) ne manque pas de talent. Parmi ceux qui seront peut-être chargés d'assurer la transition, il y a Boris Diaw. Le capitaine aux 227 sélections va digérer, se donner le temps de la réflexion avant de décider s'il prolonge ou non sa carrière internationale.