Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO 2016 de Rio - Perche : Renaud Lavillenie doit se contenter de l'argent

Par Isabelle Gaudin et France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu mardi 16 août 2016 à 6:36

Renaud Lavillenie s'est fait détrôner par un jeune prodige brésilien qui bat un nouveau record olympique
Renaud Lavillenie s'est fait détrôner par un jeune prodige brésilien qui bat un nouveau record olympique © AFP - Vincent Curutchet

Renaud Lavillenie n'a pas réussi à remporter un deuxième titre olympique cette nuit aux Jo de Rio : le perchiste clermontois doit se contenter de la médaille d'argent. Il a été détrôné par un jeune prodige, le Brésilien Thiago Braz, qui décroche l'or avec un saut à 6,03 m, record olympique.

La déception est énorme. Renaud Lavillenie n'a pas réussi son pari, celui de conserver son titre olympique obtenu à Londres en 2012. Envolés ses rêves d'or, le perchiste clermontois a dû se contenter d’une médaille d’argent avec une barre à 5,98 m, derrière le Brésilien Thiago Braz qui a sauté 6,03 m, nouveau record olympique. L' Américain Sam Kendricks arrive troisième avec un saut à 5,85 m.

Un jeune brésilien lui vole la vedette

Tout avait pourtant parfaitement commencé pour l'Auvergnat : quatre barres franchies au premier essai, dont le record olympique à 5,98 m. Et puis surprise, un jeune brésilien de 22 ans - dont le record personnel n'était que de 5,93 m en salle - passe les 6,03 à son 2e essai, alors que le Français venait de les louper par deux fois. Le stade olympique s'enflamme pour Thiago Braz, siffle Lavillenie, qui rate son troisième essai.

Renaud Lavillenie: "C'est le sport, mais j'ai une énorme déception de cette ambiance de merde"

Renaud Lavillenie était le seul Français à s’être qualifié samedi dernier pour la finale du saut à la perche avec un bond à 5,70m.

Philippe d'Encausse, son entraineur: "Renaud n'a rien à se reprocher, mais on a les boules!"

Un palmarès impressionnant

Même si Renaud Lavillenie n’a pas réussi à remporter un deuxième titre olympique après celui de Londres en 2012, le perchiste clermontois a l’un des plus beaux palmarès de l’athlétisme.

Le perchiste clermontois est aussi double champion du monde en salle (2012 et 2016). Il est le détenteur du record du monde de saut à la perche depuis le 15 février 2014 : à Donetsk en Ukraine, en franchissant 6,16 m, il a détrôné d'un centimètre l'Ukrainien Sergueï Bubka qui le détenait depuis 21 ans.

Renaud Lavillenie a remporté pas moins de sept titres de champion d’Europe. La finale des championnats d’Europe à Amsterdam en juillet dernier lui reste néanmoins en travers de la gorge. Il a échoué par trois fois à 5,75 m sa barre d’entrée dans le concours. Le 4e titre européen consécutif lui est passé sous le nez.

Cette année, il a aussi remporté son onzième titre de champion de France avec 5,93 m.

Les champions olympiques de saut à la perche depuis 1952 - Aucun(e)
Les champions olympiques de saut à la perche depuis 1952 - © Visactu

►A LIRE AUSSI : suivez les athlètes auvergnats aux JO de Rio, le programme des épreuves.