Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO 2016 : les Vosgiens Gauthier Klauss et Matthieu Péché médaillés de bronze en canoë à Rio

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine jeudi 11 août 2016 à 20:56 Mis à jour le vendredi 12 août 2016 à 9:02

Gauthier Klauss et Matthieu Péché ont pris la troisième place des JO
Gauthier Klauss et Matthieu Péché ont pris la troisième place des JO © Maxppp - Maxppp

Quatre ans après les Jeux de Londres, les Spinaliens Gauthier Klauss et Matthieu Péché ont pris la troisième place à Rio en canoë slalom biplace.

Ils avaient terminé quatrième à Londres, ils ont réussi cette fois à grimper sur le podium. Les Vosgiens Gauthier Klauss et Matthieu Péché ont décroché la médaille de bronze ce jeudi 11 août en canoë slalom biplace. C'est la 8e médaille des Bleus dans ces Jeux.

Ils ont tremblé jusqu'au bout

Le scénario londonien avec cette quatrième place a bien failli se reproduire, car les deux athlètes du club de Golbey Epinal Saint Nabord étaient troisièmes alors qu'il restait encore deux duos à passer. Mais la paire tchèque s'est retournée en fin de course et les Allemands, champions du monde en titre, ont plié dans le bas du parcours.

Les Spinaliens pouvaient souffler et savourer cette médaille de bronze alors que leur discipline est menacée de disparition pour les JO de Tokyo en 2020. Ils terminent derrière les Slovaques Ladislav et Peter Skantar et les Britanniques David Florence et Richard Hounslow.

De larges sourires

Même si le duo vosgien était numéro un mondial, les deux athlètes spinaliens affichaient de larges sourires après cette première médaille olympique. Un sentiment qu'explique Gauthier Klauss :

Les bâteaux qui sont partis derrière nous envoyaient vraiment du lourd. Il a fallu attendre la dernière porte. Les Tchèques se ratent dans la dernière. Voilà, ça arrive aux autres, ça nous était arrivé à Londres, ça faut du bien que la "routourne va tourner" (sic)".

Cette médaille est un aboutissement pour Matthieu Péché. Le binôme a su se remobiliser après l'échec de Londres en 2012 :

On a eu notre première en championnat du monde l'année dernière, troisième. Là, c'est une médaille olympique, c'est fou. C'est la petite cerise sur le gâteau de ces quatre années. On ne va pas dire que c'est une revanche sur Londres, mais un peu quand même."

Les Spinaliens ont pu fêter cette médaille avec leurs proches, mais aussi les supporters français présents au Club France à Rio. Retrouvez ces moments ci-dessous :