Sports

JO 2016 - Mélina Robert-Michon "savoure" après sa médaille d'argent au disque

Par Aude Raso, France Bleu Isère et France Bleu mercredi 17 août 2016 à 9:54

Mélina Robert-Michon sur le podium des Jeux Olympiques de Rio
Mélina Robert-Michon sur le podium des Jeux Olympiques de Rio © AFP - Fabrice Coffrini

"J'ai ma médaille, c'est tout ce qui compte" : Mélina Robert-Michon, la discobole de Colombe (Isère), aujourd'hui licenciée au Lyon Athlétisme, est apparue très émue après sa médaille d'argent au lancer du disque décrochée mardi aux Jeux Olympiques de Rio.

Elle est devenue la première Française médaillée olympique au lancer du disque depuis Micheline Ostermeyer et Jacqueline Mazéas, qui avaient récolté respectivement de l'or et du bronze aux JO de Londres de... 1948 ! Mélina Robert-Michon a fait chavirer l'Isère et sa ville de Colombe mardi en remportant la médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Rio grâce à un jet à 66,73 mètres, le nouveau record de France.

Moi j'étais là pour la médaille !"

"Si je voulais faire la difficile, je dirais que j'aurais pu lancer encore plus loin. Mais ça on s'en fout, j'ai ma médaille, c'est tout ce qui compte", a réagi l'Iséroise, après un tour du stade, drapeau tricolore sur les épaules. Elle a même eu droit aux félicitations de la star de l'athlétisme, Usain Bolt.

"Je savoure ! Une médaille olympique, c'est pas rien ! C'était dur... C'était un grand concours. Mais mes entraîneurs m'avaient préparé pour ça", souligne-t-elle au moment de saluer son club du Lyon Athlétisme.

Mélina Robert-Michon après sa médaille d'argent aux Jeux de Rio - AFP
Mélina Robert-Michon après sa médaille d'argent aux Jeux de Rio © AFP - Jewel Samad

Future cadre de l'équipe de France d'athlétisme ?

Mélina Robert-Michon a commencé la compétition en 1998 à l'âge de 19 ans, avec des hauts et des bas, parfois même l'envie de tout arrêter. En 2010, après la naissance de sa fille, elle décide de revenir à la compétition. Cette médaille à 37 ans pour sa cinquième olympiade - après un titre de vice-championne du monde en 2013 - est un accomplissement : "Je me disais que de toute façon, c'était certainement mes derniers Jeux. Alors moi j'étais là pour la médaille !".

Mélina Robert-Michon n'a pas encore parlé de retraite sportive, mais à la direction technique nationale, on envisage déjà de l'intégrer dans l'encadrement de l'équipe de France quand elle aura décidé de se retirer.

Partager sur :