Sports

JO 2016 : un premier médaillé exclu pour dopage

Par François Madeuf, France Bleu jeudi 18 août 2016 à 17:55

Izzat Artykov va devoir rendre sa médaille
Izzat Artykov va devoir rendre sa médaille © AFP - Goh Chai Hin

L'haltérophile kirghize Izzat Artykov est devenu ce jeudi le premier médaillé des Jeux Olympiques de Rio exclu pour dopage. Il a été testé positif à la strychnine.

C'est la toute première médaille de Rio a être rendue. L'haltérophile Izzat Artykov, du Kirghizistan, a été contrôlé positif au dopage. Les tests ont révélé la présence de strychnine, un stimulant, précise le tribunal arbitral du sport.

L'athlète avait remporté la médaille de bronze des moins de 63 kg après avoir soulevé 339 kg.

Izzat Artykov, pendant l'épreuve d'haltérophilie, le 9 août dernier. - AFP
Izzat Artykov, pendant l'épreuve d'haltérophilie, le 9 août dernier. © AFP - Goh Chai Hin

Un sport sali par le dopage

L'haltérophilie est frappée de plein fouet par les problèmes de dopage. La Bulgarie, traditionnelle nation dominante, a notamment été interdite de participation dans ce sport, ainsi que les huit haltérophiles russes.

Après la compétition, le 10 août dernier, le Français Bernardin Kingue Matam, arrivé 8e, avait mis en doute la probité de ses adversaires. "Je pense pouvoir gagner bien quatre places, parce que les cinq premiers ne sont pas clean" avait-il déclaré. Pour l'instant, c'est le colombien Luis Javier Mosquera Lozano qui tire profit de cette exclusion pour passer de la 4e place au podium.

Partager sur :