Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Paris 2024

JO 2024 : trois bassins de natation temporaires seront légués à la Seine-Saint-Denis

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le comité d'organisation de Paris 2024 a décidé de léguer trois bassins de natation temporaires à des collectivités de la Seine-Saint-Denis, à l'issue des Jeux Olympiques et Paralympiques. Les villes intéressées pour les recevoir ont jusqu'au 5 février 2021 pour se manifester.

Photo d'illustration : piscine Yvonne Godard dans le 20e arrondissement de Paris
Photo d'illustration : piscine Yvonne Godard dans le 20e arrondissement de Paris © Maxppp - Maxppp

Les JO de Paris 2024 seront l'occasion pour la Seine-Saint-Denis de gagner quelques piscines supplémentaires. Paris 2024 lance, avec le conseil départemental et la préfecture, un appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour léguer trois bassins temporaires à des collectivités du département, à l'issue des Jeux.

Trois bassins temporaires 

Il s'agit de deux bassins (50mX25mX3m) qui seront installés dans La Défense Arena à Nanterre, dont celui qui accueillera les compétitions de natation et de para-natation ainsi que les finales des épreuves de water-polo. L'autre bassin est celui de l'échauffement. Enfin, le troisième est celui qui sera installé à proximité immédiate du Centre Aquatique Olympique (CAO), à Saint-Denis et qui servira également de bassin d'échauffement pour la natation artistique et le water-polo (50mX25mX2m). Les bassins pourront être divisibles pour faciliter leur réemploi.

Les collectivités intéressées pour recevoir l'un de ces bassins à l'issue des Jeux, ont jusqu'au 5 février 2021 pour se manifester. Puis, elles devront remettre avant la fin du mois de mai 2021 un dossier complet de candidature expliquant leur projet. À noter : si Paris 2024 lègue le bassin, la construction du bâtiment ou de la structure qui l'accueillera sera à la charge de la collectivité.

"L'héritage" des Jeux pour le 93

Paris 2024 s'est engagé à léguer "gracieusement" ces bassins temporaires à la Seine-Saint-Denis, l'un des départements de France le "plus carencé en infrastructures sportives", rappelle les organisateurs des Jeux. C'est particulièrement vrai pour les piscines alors qu'un enfant sur deux entrant en 6ème ne sait pas nager dans le 93. Ce don en quelque sorte de bassin fait partie du volet "héritage" mis en avant par Paris 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess