Tous les sports DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO : C'est l'heure du départ pour Jeanine Assani Issouf !

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin mardi 2 août 2016 à 18:40

Du parc des sports de Beaublanc à Rio... direction le Brésil et les Jeux Olympiques pour Jeanine Assani Issouf !
Du parc des sports de Beaublanc à Rio... direction le Brésil et les Jeux Olympiques pour Jeanine Assani Issouf ! © Radio France - Jérôme Ostermann

L'athlète limougeaude Jeanine Assani Issouf part ce mercredi pour le Brésil et les Jeux Olympiques de Rio. La championne de France en titre du triple saut vise la finale, pour sa première participation olympique.

C'est le grand départ pour Jeanine Assani Issouf. Mais pas pour partir en vacances comme la plupart des autres athlètes. Non. Jeanine Assani Issouf va retrouver le gratin mondial du triple saut féminin aux Jeux Olympiques de Rio. Si elle y va avec beaucoup d'ambition, elle est déjà très fière de s’être qualifiée :"Je suis fière et contente. Je pense que les gens ne s'attendaient pas à ce que je fasse les minimas. De vivre dans une petite ville c'est bien ! Parce que je sais que mon entraîneur, ma famille, mon entourage, même la Ville, il y en a qui croient en moi. Mais il y en a forcément qui vont dirent que c'est de la chance ou des trucs comme ça. Là je leur prouve que c'est pas de la chance. Que j'ai des qualités. Et c'est pas fini. Ce n'est que le début !"

Pas de cérémonie d'ouverture pour Jeanine...

Ça, c'est Jeanine Assani Issouf ! Un mental en acier trempé, et un véritable franc parlé. Quand on lui demande d'évoquer ce départ au Brésil, elle pense d'abord à ça :"Depuis le temps que j'ai envie d'aller au Brésil, j'espère qu'il va faire beau, mais pas trop chaud. J'espère qu'on pourra aller à la plage ! Mais après ma compétition bien sûr." Et le virus Zika un temps redouté ? :"C'est bon, je vais ramener mes bombes Cinq sur Cinq. Je serais équipée !" Et la cérémonie d'ouverture ? :"On y sera pas. Mais ça me dérange pas. Parce les athlètes ils marchent pendant longtemps. La clôture ça va, mais l'ouverture non !" Et Rio ? "Je sais pas si on aura le temps de visiter. Parce qu'on sera d'abord dans un camp à Sao Paulo. Je ne vais au village olympique que trois jours avant le début du concours, mais c'est pas plus mal."

... mais la finale olympique en ligne de mire

Sur ce point, son entraîneur Jean-Christophe Sautour est totalement d'accord :"La compétition elle connait. Elle a déjà fait les championnats du monde avec les meilleures au monde. La seule difficulté, ça va être le village olympique. Il va y avoir toutes les stars mondiales. Il ne va pas falloir se mettre la pression, qu'elle reste dans son monde et fasse attention." Même pas un petit selfie en mode groupie avec les stars Jeanine ? :"Ah je crois pas non. Je suis pas comme ça moi ! Je suis pas une groupie. Je ne fais pas des photos avec les stars. Et puis des stars pourquoi ? Parce qu'ils passent à la télé ? Bientôt ce sera moi la star" conclut-elle dans un éclat de rire. Plus modestement, Jeanine Assani Issouf vise une place en finale pour ses premières olympiades. Si elle échappe à la pression, contrairement aux récents championnat d’Europe, elle a tous les atouts pour y arriver et représenter au mieux les couleurs du Limousin !