Sports

JO : C'est le jour J pour Jeanine Assani Issouf !

Par Jérôme Ostermann, France Bleu Limousin vendredi 12 août 2016 à 18:06

De Limoges à Rio, le grand saut vers les JO pour Jeanine Assani Issouf
De Limoges à Rio, le grand saut vers les JO pour Jeanine Assani Issouf - ®Julien Dodinet-Ville de Limoges

L'athlète limougeaude, championne de France en titre du triple saut, débute son concours ce samedi à Rio. Son objectif est de se qualifier pour la finale de dimanche. Mais après des championnats d'Europe complètement ratés le mois dernier, elle va devoir se mettre moins de pression.

C'est une journée qui devrait rester à part pour Jeanine Assani Issouf. La pensionnaire de Limoges Athlé débute ses Jeux Olympiques à Rio. La championne de France en titre du triple saut entame les qualifications à 14h40 heure française. Mais pour remplir son objectif d'une qualification en finale, elle va devoir gérer la pression. Au début du mois de juillet, "l'enfant de La Bastide" est passée au travers de ses championnats d'Europe à Amsterdam.

Pas le même contexte qu'à Amsterdam

Mais selon son entraîneur Jean-Christophe Sautour, le contexte à Rio sera bien différent :"D'habitude, elle avait de bons résultats mais elle se retrouvait toujours dans la position d'outsider. Donc sans pression. En faisant juste le maximum. Et ça se passait plutôt bien. A Amsterdam, elle arrivait avec la 3e meilleure performance européenne. Beaucoup de monde lui parlait de médaille. Et je pense qu'elle s'est mise une pression dont elle n'a pas l'habitude. Elle était complètement bloquée. A Rio, elle ne devrait pas avoir ce genre de problème puisqu'elle retrouve son statut d'outsider."

Objectif finale olympique 

Finalement, cet échec européen est un mal pour un bien, aux yeux de Jeanine :"C'est vrai qu'aux "Europe" je me suis mise beaucoup de pression. mais heureusement que c'est arrivé à ce moment là et pas pendant les JO. Je suis même contente que cela soit arrivé à Amsterdam. Ça va maintenant. je pense que ça ira mieux à Rio." D'ailleurs, son entraîneur est confiant quand à l'objectif d'une qualification pour la finale :"Il faudra donner le meilleur en qualification pour "entrer" dans les 12 et aller en finale. Elle avait réussi à la faire aux championnats du monde à Pékin l'été dernier. On se retrouve dans la même configuration. En plus cette année, elle a progressé puisqu'elle a largement battu son record (14m40). Donc je suis confiant pour la qualification."

Mais pas question de parler de podium :"On ne peut pas lui mettre la pression pour un podium. Il y a beaucoup de filles au dessus. Le but, c'est d'être finaliste. Ce serait déjà très beau." Jeanine Assani Issouf qui devrait être très suivie en Limousin et notamment dans son quartier de La Bastide à Limoges. Les qualifications ayant lieu en milieu d'après-midi, à 14h40 heure française. Mais si elle va en finale, il va falloir jouer les lève tôt, ou les couche tard. La finale du triple saut féminin est programmée à 02h00 du matin, heure française, dans la nuit de dimanche à lundi.

Partager sur :