Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Tous les sports DOSSIER : Paris 2024

JO de Paris 2024 : quels sites pourraient servir pour la préparation en Deux-Sèvres ?

jeudi 31 janvier 2019 à 2:42 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Dans les Deux-Sèvres, plusieurs sites ambitionnent d’accueillir des délégations en vue de la préparation des Jeux Olympiques 2024 qui se dérouleront à Paris.

Les Jeux Olympiques de Paris se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024
Les Jeux Olympiques de Paris se tiendront du 26 juillet au 11 août 2024 © Maxppp -

Niort, France

Paris accueillera les Jeux olympiques du 26 juillet au 11 août 2024, puis les Jeux paralympiques en septembre. Mais c'est dans toute la France que cet événement sportif va rayonner. Les Deux-Sèvres comptent d'ailleurs se positionner pour accueillir des délégations en vue de la préparation de ces Jeux. Les collectivités pourront déposer un dossier à partir de l'été 2019. 

En Deux-Sèvres, il y a plusieurs candidatures potentielles :

  • Escalade : l'Acclameur, à Niort est l'un des rares sites en France où il est possible de réaliser les trois compétitions inscrites aux Jeux olympiques. L'escalade qui fait son entrée dans le programme des JO à Tokyo et qui doit encore être validée pour Paris.
  • Equitation : le centre équestre de Niort avait déjà préparé sa candidature au cas où Paris ait les JO avant. 
  • Tir : le centre de tir de Parthenay, labellisé aussi pour le handisport. 
  • Triathlon : Verruyes.
  • Natation : la piscine Pré-Leroy, en pleine rénovation, à Niort.
  • Athlétisme : stade de l'Enjeu de Parthenay, la piste d'athlétisme de Niort.

Tirer son épingle du jeu et pas seulement avec les équipements

Les Deux-Sèvres n'ont pas que des atouts en terme d'installations sportives estime Patrick Machet, président du comité départemental olympique et sportif des Deux-Sèvres. "Notre situation géographique est une force. Nous sommes à deux heures de Paris en TGV. Nous travaillons conjointement avec les offices de tourisme à Niort et Parthenay. Et puis dans une délégation, il y a les athlètes et le staff. Ces gens là ne sont pas en permanence scotchés sur le lieu d'entraînement donc il faut leur prévoir des loisirs et nous sommes très riches du point de vue patrimoine", liste Patrick Machet. Les JO qui sont un véritable enjeu en terme de retombées pour la notoriété et puis bien sûr économiques.