Tous les sports DOSSIER : Martin Fourcade, le biathlète des records

JO de Sotchi : pas de médaille pour Martin Fourcade

Par Virginie Salanson, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie samedi 8 février 2014 à 16:34 Mis à jour le samedi 8 février 2014 à 17:01

Le favori Martin Fourcade est passé à côté du sprint en biathlon
Le favori Martin Fourcade est passé à côté du sprint en biathlon © Maxppp

Le Français, leader de la Coupe du monde de sprint en biathlon, a terminé samedi à la 6e place du 10 km sprint, lors des Jeux Olympiques de Sotchi, en Russie. Martin Fourcade était l'un des favoris de cette épreuve. C'est le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, 40 ans, qui a décroché la médaille d'or.

Une faute au premier tir, sans-faute au tir debout

La lutte s'annonçait sévère sur les 10 km sprint en biathlon, et elle l'a été. Le Français Martin Fourcade, favori pour cette épreuve, termine finalement 6e. Martin Fourcade était pourtant bien parti et pointait à la première place à 1,8 km, au premier temps de passage. Mais, au premier stand de tir couché, Martin Fourcade rate une des cinq cibles et prend donc une vingtaine de secondes de retard et un tour de pénalité. Il ne réussira jamais à le rattraper, malgré un sans-faute au stand de tir debout et une belle remontée dans les derniers kilomètres.

Belle remontée dans les derniers kilomètres

Il est troisième provisoire lorsqu'il passe la ligne d'arrivée. Mais les espoirs de podium s'envolent lorsque le Tchèque Jaroslav Soukup arrive et le repousse à la 4e place provisoire.

Au final, à 40 ans, c'est le Norvégien et patriarche Ole Einar Bjoerndalen , qui décroche l'or. Il devient ainsi l'athlète le plus médaillé de l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver. Il s'offre la 7e médaille d'or olympique de sa carrière, en plus de quatre médailles d'argent et d'une de bronze.La médaille d'argent revient à l'Autrichien Dominik Landertinger et celle de bronze au Tchèque Jaroslav Soukup.Jean-Guillaume Béatrix , d'Autrans, en Isère, termine à la 14e place. Un bon classement pour la poursuite et le relais avec l'équipe de France. Le frère de Martin, *Simon Fourcade * qui s'entraîne à Villard-de-Lans sur le plateau du Vercors, en Isère, se classe 36e.

"Extrêmement déçu, mais pas abattu"

Sur la ligne d'arrivée, Martin Fourcade s'est dit "très déçu. J’espérais mieux, il manquait pas grand-chose, j’étais pas loin " a-t-il déclaré. "C’est la règle du jeu, je la connais. Il y a plein de choses à analyser : la vitesse à ski, le matériel surtout car quand je vois l'écart à l'arrivée (avec Bjoerndalen, ndlr), je suis un peu surpris " a-t-il ajouté. "Mais je ne peux dire que bravo. J’ai pris du plaisir malgré le résultat en deçà de mes ambitions. Reste la poursuite, c’est sûr je suis extrêmement déçu mais pas abattu. il reste cinq courses à aller chercher".