Tous les sports

JO de Sotchi - Skicross : Ophélie David échoue, tristesse à l'Alpe d'Huez

Par Virginie Salanson, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie vendredi 21 février 2014 à 12:13 Mis à jour le vendredi 21 février 2014 à 12:57

JO de Sotchi : Ophélie David chute en finale de skicross
JO de Sotchi : Ophélie David chute en finale de skicross © Radio France - Yann Bertrand

La skieuse française a chuté en milieu de parcours dans la finale olympique de skicross ce vendredi à Sotchi, en Russie. A 37 ans, Ophélie David, pionnière de ce sport, au palmarès impressionnant, n'accrochera donc jamais de médaille olympique à son cou. A l'Alpe d'Huez, en Isère, la station où elle vit, l'ambiance, délirante le matin, est retombée brutalement ce midi.

Un grand silence est tombé sur le front de neige de la station de l'Alpe d'Huez au moment de la chute d'Ophélie David, ce vendredi midi, en finale de skicross des Jeux Olympiques de Sotchi, en Russie.Trois cents personnes s'étaient rassemblées sous la neige, tombant à gros flocons sur la station iséroise, pour assister sur écran géant à l'épreuve de skicross féminin et aux courses d'Ophélie David, doyenne de la délégation française et originaire de l'Alpe d'Huez.

A 37 ans, ce sont ces derniers JO. Il y a quatre ans déjà, la championne du monde et septuple gagnante de la Coupe du monde de la spécialité avait vu une chute briser son rêve olympique.

En 2014, elle termine donc 4e et dernière de cette finale, derrière la Canadienne Marielle Thompson, en or, puis sa compatriote Kelsey Serwa, en argent et enfin, la Suédoise Anna Holmlund en bronze.

Revivez la finale olympique d'Ophélie David en direct sur France Bleu Isère, racontée par Florian Vautrin

Pourtant, au début de la course, placée en troisième position, la médaille de bronze, au moins, semblait acquise à la Française. Puis une faute la fait chuter, "je voulais gagner, donc j’assure pas ", a-t-elle déclaré presque en larmes, sur la zone d’arrivée. "Je voulais l’or, j’ai attaqué mais je manque à ce moment là de sérénité, je suis trop à l’arrache. (...) Je me suis ratée. Merci à tous ceux qui nous ont soutenus, à mon coach qui est bien plus que ça. C'était pas évident, on était un peu esseulés. Je me disais que c’était impossible. On a été solides. Mais… je suis verte ! J’ai une belle carrière et ça m’aidera à me relever mais là, c’est pas facile " a-t-elle conclu avec difficulté.

 

Premiers mots d'Ophélie David SKICROSS - Sotchi - JO

Partager sur :